Des ados haredis donnent 6 350 € à leurs sauveteurs des Bateaux de sauvetage du Royaume-Uni
Rechercher

Des ados haredis donnent 6 350 € à leurs sauveteurs des Bateaux de sauvetage du Royaume-Uni

Une lettre du Centre communautaire d'Ahavas Yisrael affirme que le don montre leur "plus chaleureuse gratitude et appréciation"

Les élèves de Londres sauvés par l'équipe de Bateaux de sauvetage (Crédit : capture d'écran YouTube)
Les élèves de Londres sauvés par l'équipe de Bateaux de sauvetage (Crédit : capture d'écran YouTube)

Des adolescents juifs orthodoxes de Londres ont donné 6 350 euros (£ 5 000) à l’équipe de Bateaux de sauvetage qui les a repêchés de l’eau plus tôt cette semaine.

Trente-quatre garçons de Stamford Hill au Nord de Londres ont été sauvés lundi depuis la plage de Douvres par un hélicoptère et les Bateaux de sauvetage après s’être retrouvés piégés par une marée qui est montée rapidement.

Les adolescents de 14 à 17 ans ont guidé les secours, parmi lesquels 40 volontaires, vers le lieu où ils se trouvaient en utilisant les lampes torches de leurs téléphones portables.

La station de l’institution royale nationale des bateaux de sauvetage située à Douvres, une ville du Comté anglais de Kent, s’appuie sur des dons pour fonctionner.

Dans une lettre du Centre communautaire Ahavas Yisrael de Stamford Hill envoyée à la station on pouvait lire : « le Centre, avec l’ensemble de notre entière communauté, voudrait donner sa plus chaleureuse gratitude et appréciation à vous et à vos collègues pour l’action rapide et l’héroïsme de la station RNLI de Douvres, qui a assuré la sécurité de nos garçons. »

« Après l’incident vous avez fait référence aux garçons comme étant d’un état d’esprit optimiste. Je peux vous assurer que ce n’est rien en comparaison des soins que les garçons ont reçu de la part de votre équipe sur la scène. »

La lettre ajoutait qu’immédiatement après l’accident, les familles des garçons avaient commencé à lever des fonds pour la station et qu’ils allaient organiser d’autres évènements de levée de fonds durant l’été, a rapporté le site de nouvelles Kent online news jeudi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...