Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Des affiches d’otages arrachées du mur devant le bureau d’un démocrate à Washington

Cet acte survient une semaine après que le domicile de Brad Schneider a fait l'objet d'un piquet de grève ; il dénonce un "acte de haine ignoble"

Des affiches d'otages vandalisées devant le bureau du représentant américain Brad Schneider à Washington, le 4 juillet 2024. (Crédit : Brad Schneider/X)
Des affiches d'otages vandalisées devant le bureau du représentant américain Brad Schneider à Washington, le 4 juillet 2024. (Crédit : Brad Schneider/X)

JTA – Des vandales ont arraché les affiches des otages israéliens accrochées devant le bureau du Capitole du représentant Brad Schneider, un démocrate de l’Illinois, une semaine après que des militants pro-palestiniens ont utilisé des mégaphones et des tambours pour manifester devant son domicile au milieu de la nuit.

« Mon bureau au Capitole a été vandalisé hier dans un acte de haine ignoble au cours duquel les affiches de plus de 100 personnes toujours retenues en otage à Gaza [dont 8 Américains] ont été arrachées du mur, déchiquetées et jetées dans le couloir », a écrit vendredi Schneider, qui est juif, sur le réseau social X, en joignant une photo des affiches éparpillées sur le sol.

Une porte-parole de Schneider a déclaré que l’acte de vandalisme avait été signalé à la police du Capitole.

Ce vandalisme intervient une semaine après qu’un groupe basé dans l’Illinois, appelé « Actions directes pour la Palestine », a organisé un rassemblement d’une quarantaine de personnes qui ont entonné des slogans à l’aide de mégaphones et tapé sur des tambours devant son domicile à 2h30 du matin à Highland Park, une banlieue de Chicago où vit une importante population juive. « Si nous n’obtenons pas justice, alors vous ne dormirez pas », avait scandé la foule.

Le groupe a publié la vidéo sur Instagram avec la légende « Si Gaza ne peut pas se reposer, vous non plus ».

Le groupe a accusé Schneider d’être complice d’un « génocide » parce qu’il a voté en faveur d’une aide d’urgence à la défense pour Israël et pour défaire l’UNRWA, l’Office controversé de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient , et dont certains employés ont été accusés par Israël de travailler avec le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Le représentant américain Brad Schneider (D-IL) s’exprimant lors d’une conférence de presse sur la prévention de la violence armée devant le Capitole, à Washington, le 10 janvier 2024. (Crédit : Samuel Corum/Getty Images via AFP)

Dans une interview, Schneider a déclaré que le moment choisi pour la manifestation devant son domicile, tôt à Shabbat, et le fait que son habitation était située dans le quartier juif donnaient des connotations antisémites à ce rassemblement.

« Le niveau d’antisémitisme que nous voyons se développer est vraiment préoccupant », a-t-il déclaré. « La majorité des habitants de mon quartier sont juifs. Les manifestants qui sont venus au milieu de la nuit sont passés devant quelques maisons sur lesquelles étaient apposées des pancartes ‘Nous sommes aux côtés d’Israël’, ‘Ramenez les otages à la maison maintenant’, avec des mezuzot sur la plupart des portes. »

Le même groupe a également manifesté devant le domicile du gouverneur juif de l’Illinois, JB Pritzker.

Schneider est l’un des démocrates juifs les plus en vue du Congrès, et il est connu pour être un fervent défenseur d’Israël. Avant son élection, il occupait des postes de direction au sein de l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC) et de l’American Jewish Committee (AJC).

La police de Highland Park a dispersé la foule et n’a procédé à aucune arrestation.

L’acte de vandalisme commis devant son bureau survient après que plusieurs groupes anti-Israël ont organisé des manifestations le 4 juillet dans un certain nombre de villes, dont New York et Washington.

« Il s’agit d’un acte honteux, quel que soit le jour, mais surtout le 4 juillet, jour de l’indépendance de notre pays », a déploré Schneider sur X.

« Malheureusement, ce n’est qu’un des nombreux actes haineux et anti-américains qui ont eu lieu dans tout le pays le jour où nous célébrons la liberté et la démocratie. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.