Des annotations antisémites dans un livre d’une université de Pittsburgh
Rechercher

Des annotations antisémites dans un livre d’une université de Pittsburgh

Une étudiante de Carnegie Mellon a trouvé des croix gammées et la phrase "Les Juifs n'ont rien à faire à CMU" dans un livre de la bibliothèque universitaire

Des annotations antisémites sur un livre de la bibliothèque de l'université Carnegie Mellon . (Crédit : Adira Rosen/Facebook)
Des annotations antisémites sur un livre de la bibliothèque de l'université Carnegie Mellon . (Crédit : Adira Rosen/Facebook)

Une étudiante juive à l’université Carnegie Mellon a découvert des croix gammées et des annotations antisémites dans un livre de la bibliothèque du campus.

Elle a fait cette découverte la semaine dernière mais aucune indication ne permet de déterminer à quand remontent ces inscriptions. Carnegie Mellon est situé à Pittsburgh.

L’étudiante Adira Rosen a découvert ces annotations au cours de ses recherches pour un devoir sur une pièce de théâtre en yiddish.

Des croix gammées ont été dessinées sur deux pages, une page portait l’inscription « Les Juifs n’ont rien à faire à CMU ». Plus bas dans la page, une autre personne a écrit « tu as bien raison 🙂 »

« C’est un crime raciste qui s’est produit à l’université Carnegie Mellon. Pas dans un autre pays, ni dans un autre état, ni même dans une autre quartier. Ça s’est produit ici », a écrit Rosen.

« En tant que personne juive et membre de la communauté de Pittsburgh, la fusillade de la synagogue Tree of Life, il y a précisément un mois, a été la tragédie qui m’a le plus affectée. Voir l’antisémitisme sévir sur votre rue est une tragédie incroyable, mais tenir entre vos mains un crime raciste relève de l’indicible », a-t-elle poursuivi.

***PLEASE READ/SHARE. THIS NEEDS TO BE SHARED.*** – Anti-Semitism in Our Community – WARNING: Images and story may be…

Posted by Adira Rosen on Thursday, 29 November 2018

« Le livre qui a été vandalisé porte sur les façons dont le judaïsme et la communauté LGBTQ+ se frayent un chemin dans le théâtre, et la communauté LGBTQ+ est donc aussi visée », a écrit Rosen.

« Il y a peu de chances que ce soit le seul livre de la Hunt Library à avoir été vandalisé, » a-t-elle ajouté.

Les responsables de l’université ont indiqué qu’ils enquêtaient sur cet acte de vandalisme.

Dans un communiqué à l’intention des étudiants et des membres de la faculté jeudi, le président de la CMU Farnam Jahanian a déclaré : « je suis affligé et attristé par ce nouvel acte de haine dans notre communauté, » ajoutant « nous condamnons ce mal. Nous rejetons le racisme sous toutes ses formes. Le racisme n’a aucune place dans la société ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...