Rechercher

Des artistes internationaux de retour au Festival de jazz de Jérusalem

Cette année, la 8e édition repousse les frontières et se tiendra sur le site et dans les galeries du Musée d'Israël

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Au Festival de Jazz de Jérusalem en juillet 2021 ; le festival de cette année aura lieu du 5 au 7 juillet 2022 et comprendra à nouveau des artistes internationaux. (Crédit: Courtoisie du Jerusalem Jazz Festival)
Au Festival de Jazz de Jérusalem en juillet 2021 ; le festival de cette année aura lieu du 5 au 7 juillet 2022 et comprendra à nouveau des artistes internationaux. (Crédit: Courtoisie du Jerusalem Jazz Festival)

La 8e édition du Festival de jazz de Jérusalem, qui se tiendra au Musée d’Israël du 5 au 7 juillet, sera la première depuis plusieurs années à accueillir des artistes internationaux.

« Nous attendions cela depuis un certain temps », a déclaré le directeur général Eyal Sher. « Les artistes ont tellement envie de se produire à nouveau sur scène et de repartir en tournée. »

Sher a souligné qu’Israël accueille habituellement une centaine d’événements internationaux chaque année. Rien que cet été, environ 70 évènements ont déjà été prévus.

Le Festival de jazz de trois jours accueillera des artistes d’Afrique du Nord et d’Afrique centrale, de Suisse, de Turquie, des États-Unis, d’Amérique du Sud et d’Israël.

La programmation a été créée par le trompettiste israélien et directeur du festival Avishai Cohen, qui lance par ailleurs son dernier album. Parmi les artistes figurent le pianiste américain Fred Hersch et le musicien israélien Zion Golan, qui rencontre le son israélien moderne du quatuor El Khat, ainsi que le musicien turc Dilan Balkay.

Il y aura également le guitariste américain Julian Lage avec son trio, l’Israélien Boom Pam avec Kutiman et Melike Sahim, le Marocain Lala Tamar avec Samir Langos, entre autres.

« C’est un grand événement éclectique », a dit Sher.

« Il y a les musiciens, et puis les rencontres de musiciens, les productions ad hoc qui ont lieu ici même », a déclaré Sher. « Avishai repousse toujours les limites de ce qu’est le jazz. Qu’il s’agisse de musique électronique, de musique du monde et du groove, c’est un mélange de nombreux styles ;  ils entrent tous en adéquation avec le musée, à la rencontre de l’art du musée. »

L’année dernière, le festival s’est déroulé uniquement en plein air, à l’extérieur du musée, car le pays était encore soumis à des restrictions sanitaires.

« Cette préoccupation est certainement toujours d’actualité », a déclaré Sher, mais cette année, le festival aura lieu à la fois à l’intérieur des galeries du musée et à l’extérieur.

Son grand rêve est de proposer deux éditions de l’événement jazz, l’une pendant l’hiver – la saison originale du festival – et l’autre pendant l’été.

« Nous aimons être à l’intérieur et à l’extérieur et nous allons aller de l’avant avec nos musiciens internationaux, mais avec beaucoup de prudence et de précaution », a déclaré Sher, compte tenu du nombre croissant de cas de coronavirus.

L’événement est très attendu par le public israélien, et les achats de billets vont bon train, a déclaré Sher. L’événement comprend deux grandes scènes à l’entrée supérieure extérieure du musée, avec une capacité de 700 personnes, tandis que les événements à l’intérieur des galeries du musée sont plus petits par nature.

Les spectateurs peuvent acheter un pass à la journée pour 235 shekels, ou un laissez-passer pour les trois jours du festival pour 630 shekels. Les pass donnent accès à tous les événements musicaux qui se déroulent à l’intérieur et autour du musée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...