Des assaillants attaquent à Afula le garde d’une école, et volent son arme
Rechercher

Des assaillants attaquent à Afula le garde d’une école, et volent son arme

Le gardien de sécurité a été légèrement à modérément blessé par 2 hommes masqués ; la police ne pense pas qu'il s'agisse d'un acte de terrorisme

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Une vue d'une rue de la ville d'Afula. (Shay Levy / Flash90)
Une vue d'une rue de la ville d'Afula. (Shay Levy / Flash90)

Deux hommes masqués ont attaqué lundi un garde de sécurité devant une école dans la ville d’Afula au nord d’Israël, puis se sont enfuis avec son arme, a indiqué la police.

L’incident est survenu devant l’école Nofim dans la ville.

Dans un communiqué, la police israélienne a déclaré que les assaillants « ont pris par embuscade le garde qui était à l’extérieur du périmètre de l’école pour une inspection de routine. »

Une enquête préliminaire a révélé que les assaillants ont frappé le vigile de sécurité après que ce dernier ait résisté à leurs tentatives de s’emparer de son arme.

Les policiers ont déclaré qu’ils considéraient l’incident comme un acte criminel et non comme une attaque terroriste.

Les secouristes du Magen David Adom ont rapporté que le gardie de sécurité, d’une cinquantaine d’années, avait été légèrement à modérément blessé lors de l’attaque et avait été évacué vers l’hôpital haEmek pour y être soigné.

La police ratissait la région, à l’aide entre autres d’un hélicoptère à la recherche des attaquants.

בסרטון: פינוי המאבטח בן ה-56 שהוכה ע״י שני חשודים בעפולה. (צילום: דוברות מד״א).

Posted by 0404 on Sunday, 6 December 2015

Il y a souvent un garde armé devant les écoles en Israël comme mesure de protection contre des attaques terroristes.

Il y a deux ans, une attaque similaire a eu lieu à la même école au cours de laquelle l’arme du garde de sécurité avait été volée, a rapporté la radio militaire.

L’incident de lundi intervient pendant une période d’attentats palestiniens quasi quotidiens depuis plus de deux mois. Afula a connu plusieurs attaques dans l’actuelle flambée de la violence.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...