Des associations palestiniennes récoltent plus de 80 000 € après le match de Glasgow
Rechercher

Des associations palestiniennes récoltent plus de 80 000 € après le match de Glasgow

Les supporteurs du Celtic écossais ont fait des dons après l’exposition des drapeaux palestiniens lors d'un match contre l’Hapoel Beer Sheva

Les supporters du Celtic Glasgow brandissent des drapeaux palestiniens pendant un match contre l'Hapoel Beer Sheva, à Glasgow, le 17 août 2016. (Crédit : capture d'écran)
Les supporters du Celtic Glasgow brandissent des drapeaux palestiniens pendant un match contre l'Hapoel Beer Sheva, à Glasgow, le 17 août 2016. (Crédit : capture d'écran)

Deux associations palestiniennes ont récolté un soutien financier inattendu de plus de 72 000 livres sterling (83 720 euros) rassemblés par les supporteurs du Celtic de Glasgow, a-t-on appris lundi.

L’un des groupes de supporteurs historiques du club, Green Brigade, a lancé une campagne de financement publique, originellement pour payer les 15 000 livres sterling de l’amende infligée par l’UEFA, institution dirigeante du football européen, aux fans ayant brandi des drapeaux palestiniens pendant un match de qualification de Ligue des Champions la semaine dernière contre l’Hapoel Beer Sheva.

L’argent récolté sera distribué à Medical Aid Palestine, qui délivre des soins médicaux à ceux qui sont « le plus affectés par le conflit, l’occupation et le déplacement », et au centre Lajee, un projet sportif et culturel pour les enfants du camp de réfugiés d’Aida, à Bethléem.

Green Brigade a déclaré que l’argent destiné au centre Lajee serait alloué à des équipements de football pour qu’il puisse monter une équipe, qui sera appelée Aida Celtic. Elle jouera dans la ligue jeunesse de Bethléem.

« Au match de Ligue des Champions contre l’Hapoel Beer Sheva le 17 août 2016, Green Brigade et les fans de tout le stade ont brandi le drapeau de la Palestine », est-il écrit dans le communiqué de Green Brigade qui a lancé l’appel.

« Cet acte de solidarité a apporté le respect et les acclamations du monde au Celtic. Il a également attiré une accusation disciplinaire de l’UEFA, qui estime que le drapeau palestinien est une ‘bannière illicite’. »

« En réponse à cet acte mesquin et politiquement partisan de l’institution gouvernant le football européen, nous sommes déterminés à faire une contribution positive au jeu et lançons aujourd’hui une compagne pour payer l’amende pour la Palestine [#matchthefineforpalestine]. »

Les partisans du Celtic, dont l’audience aura lieu le 22 septembre, sont des récidivistes auprès de l’UEFA, qui a convoqué huit fois le club en l’espace de neuf ans.

Le Celtic, qui jouera jeudi son match retour contre l’Hapoel, a reçu une amende de 15 000 livres sterling en 2014 pour avoir brandi un drapeau palestinien pendant un match de Ligue des Champions contre une équipe islandaise.

Le site du Daily Record écossais a annoncé que le Celtic pourrait devoir fermer l’une de ses tribunes si l’UEFA décide de prendre une position dure sur ce nouvel incident.

Les règles de l’UEFA interdisent « tout message qui n’est pas adapté à un évènement sportif, notamment les messages politiques, idéologiques, religieux, offensants, ou de nature provocante. »

La police israélienne a précisé qu’elle serait en état d’alerte pour le match retour de jeudi, et qu’elle saisirait tout drapeau palestinien brandi par les Celtics.

« Les unités de police répondront afin d’assurer que le match soit un match professionnel et pas politique », a déclaré le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

Le geste des supporteurs du Celtic avait été salué par les utilisateurs palestiniens de Twitter et des militants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...