Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Des blocages prévus à Tel Aviv pour la visite de Netanyahu au nouveau tramway

Les perturbations se poursuivront tout au long de la journée ; les dirigeants des manifestations allèguent que la police a fermé des routes pour limiter l'opposition

Un essai du nouveau tramway à Jaffa, le 16 août 2023. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Un essai du nouveau tramway à Jaffa, le 16 août 2023. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Une circulation dense est attendue à Tel Aviv et dans ses environs ce jeudi, alors que la police fermera des routes avant que le Premier ministre Benjamin Netanyahu ne participe aux événements de lancement du nouveau système de tramway du centre d’Israël, un jour avant son ouverture au public.

Netanyahu et sa femme doivent visiter la Ligne rouge du tramway, qui s’étend de Petah Tikva à Bat Yam, avant d’assister à une cérémonie officielle à Petah Tikva vers 15h.

Des blocages routiers sont attendus entre 7 et 16h.

Les dirigeants du mouvement de protestation contre le gouvernement ont affirmé que les nombreux blocages de routes étaient dus à des efforts de la police visant à empêcher les manifestants anti-refonte judiciaire de perturber les évènements de la journée.

Ils ont demandé mercredi à la police d’empêcher « la paralysie de tout Tel Aviv au profit du dictateur qui veut essayer le tramway », affirmant que les blocages étaient « déraisonnables ». Ils ont menacé de faire appel devant la Haute Cour de justice contre les blocages.

Des manifestations sont attendues tout au long des événements de la journée.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu assiste à une réunion hebdomadaire du cabinet au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 30 juillet 2023. (Crédit : Abir Sultan/Pool/AFP)

Un certain nombre de ministres devraient assister à la cérémonie à Petah Tikva, dont la ministre des Transports Miri Regev et le ministre des Finances Bezalel Smotrich.

Mercredi, Regev a été huée par des manifestants anti-gouvernement, notamment aux cris « honte », lors d’une cérémonie de lancement. L’événement à Jaffa a réuni Regev et les cadres impliqués dans le projet, qui était en construction depuis 2015.

Les projets du gouvernement visant à remodeler radicalement le système judiciaire ont rencontré une vive opposition, accompagnée de mois de manifestations de masse. Les opposants s’en sont pris directement à des ministres, organisant des manifestations dans des endroits où ils doivent se rendre. Plus tôt cette semaine, des opposants ont manifesté devant le Moshav Ramot, près de la mer de Galilée, où Netanyahu est arrivé pour des vacances en famille. La semaine dernière, les vacances de Netanyahu dans la communauté de Neve Ativ dans le Golan ont elles-aussi été accompagnées de manifestations.

La Ligne rouge, qui compte 34 stations de Bat Yam à Petah Tikva, sera officiellement ouverte au public vendredi. L’agence gouvernementale de transport en commun NTA a supervisé la construction de la ligne longue de 24 kilomètres.

Au-delà des protestations contre Netanyahu et les membres du cabinet, les opposants ont pris pour cible le tramway, avec des appels au boycott de la ligne face au refus du gouvernement de la faire fonctionner le Shabbat.

Bien que la plupart des transports publics soient inactifs pendant le jour de repos juif, le lancement du tramway a recentré l’attention sur le manque d’options de transport pour les Israéliens laïcs qui ne possèdent pas de véhicules, alors que la colère des laïcs face aux limitations religieuses dans la sphère publique grandit parmi d’autres revendications majeures.

Des gens manifestent contre la ministre des Transports Miri Regev lors d’une inauguration du nouveau tramway à Jaffa, le 16 août 2023. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

L’ancienne ministre des Transports, Merav Michaeli, avait cherché à faire fonctionner la ligne le Shabbat, mais cette promesse – discutable dès le départ car la ligne traverse la ville haredi de Bnei Brak – a échoué lorsque le nouveau gouvernement est arrivé au pouvoir.

« En tant qu’État juif, nous maintiendrons notre statu quo, même sur le tramway », a promis Regev mercredi.

Ron Huldaï, maire de Tel Aviv, a annoncé qu’il boycotterait la cérémonie de jeudi à Petah Tikva, à laquelle, selon lui, Regev l’avait invité la veille, citant son soutien aux transports publics pendant le Shabbat.

« C’est ma manière de protester », a-t-il déclaré dans un message vidéo. « Le tramway doit également fonctionner et desservir le public le week-end, comme il se doit dans un pays libéral et démocratique. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.