Des bombes couvertes de clous empoisonnés, un Palestinien a tenté d’attaquer le tramway de Jérusalem
Rechercher

Des bombes couvertes de clous empoisonnés, un Palestinien a tenté d’attaquer le tramway de Jérusalem

L’étudiant ingénieur de l’université de Hébron a dit aux enquêteurs qu’il voulait une “revanche” sur les non musulmans visitant le mont du Temple

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

La police à l'arrêt du tramway de Jérusalem où un attaquant a été arrêté avec des explosifs dans son sac, le 17 juillet 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
La police à l'arrêt du tramway de Jérusalem où un attaquant a été arrêté avec des explosifs dans son sac, le 17 juillet 2016. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Un étudiant de l’université de Hébron qui a tenté de faire exploser une bombe dans le tramway de Jérusalem le mois dernier s’était infiltré dans la capitale via une vallée à l’est de la ville, a annoncé mardi la police.

Le 15 juillet, Ali Abu Hassan est entré en Israël par une vallée proche du quartier est de Tsur Baher, avec l’intention de mener une attaque dans la capitale pour se « venger des visites de touristes et d’Israéliens juifs au mont du Temple », a déclaré la police dans un communiqué.

Il était armé de trois bombes artisanales qu’il avait attachées ensemble pour former un seul engin explosif important, et l’avait recouvert de clous et de vis trempés dans du poison anti-rats. « Dans son sac, il y avait aussi deux couteaux et un téléphone portable », a annoncé la police mardi.

Hassan avait cherché comment faire une bombe artisanale qui « entraînerait les dommages les plus importants et les plus efficaces » sur internet, et « avait même mené des tests d’explosion avec plusieurs bombes afin de les vérifier avant d’entrer en Israël », selon une enquête commune de la police israélienne et du Shin Bet.

Une bombe artisanale construite par Ali Abu Hassan, qui a été accusé de tentative d'attaque dans le tramway de Jérusalem, le 17 juillet 2016. (Crédit : police israélienne)
Une bombe artisanale construite par Ali Abu Hassan, qui a été accusé de tentative d’attaque dans le tramway de Jérusalem, le 17 juillet 2016. (Crédit : police israélienne)

L’étudiant en ingénierie civile venait de Bayt Ula, un village du nord ouest de Hébron, et s’était caché dans une oliveraie proche du quartier de Jabel Mukaber, a annoncé la police.

« Avant d’entrer en Israël, il a laissé un testament, qu’il avait laissé à l’université et avait demandé à ses amis de le donner à ses parents », a déclaré la police.

Une fois dans l’oliveraie, il a rasé sa barbe et mis un short et un t-shirt pour mieux se glisser dans la population de Jérusalem.

Le 17 juillet, Hassan a pris un bus vers le centre de la capitale et a marché le long de la populaire route de Jaffa de Jérusalem pour trouver une cible pour son attentat, avant de s’arrêter près du carrefour avec la rue King George.

Selon les enquêteurs, il comptait initialement attaquer un restaurant route de Jaffa et examinait la zone pour préparer son agression. Cependant, quand il a remarqué le grand nombre de passagers montant dans le tramway qui parcourt le centre ville, Hassan a changé de cible.

Quand il a tenté de monter dans le tramway, il a été arrêté après avoir éveillé les soupçons d’un garde de sécurité. Quand le garde a demandé à examiner le contenu du sac, il a remarqué les bombes et a appelé la police.

Deux couteaux et un téléphone portable découverts dans le sac à dos d'Ali Abu Hassan, un Palestinien accusé d'avoir tenté de faire exploser une bombe dans le tramway de Jérusalem le 17 juillet 2016. (Crédit : police israélienne)
Deux couteaux et un téléphone portable découverts dans le sac à dos d’Ali Abu Hassan, un Palestinien accusé d’avoir tenté de faire exploser une bombe dans le tramway de Jérusalem le 17 juillet 2016. (Crédit : police israélienne)

Des démineurs avaient été rapidement déployés sur place et la route, ainsi que la rue King George, avaient été fermées.

Une vidéo de la scène montre la police mettant en joue le suspect, qui est allongé au sol près de l’arrêt de tramway. Une deuxième vidéo montre les démineurs le fouillant, cherchant apparemment des explosifs.

Mardi, un tribunal israélien a inculpé le Palestinien de 21 ans de tentative de meurtre, de fabrication d’armes et de conspiration en vue de commettre un crime.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...