Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Des centaines d’activistes de droite, dont des députés, assistent à un office de prière à l’avant-poste illégal d’Evyatar

L'avant-poste a été légalisé, la semaine dernière, à l'occasion d'une décision prise par le cabinet israélien

Jeremy Sharon est le correspondant du Times of Israel chargé des affaires juridiques et des implantations.

Des activistes de droite prient à l'avant-poste illégal d'Evyatar, en Cisjordanie, le 7 juillet 2024. (Crédit : AP Photo/Ohad Zwigenberg)
Des activistes de droite prient à l'avant-poste illégal d'Evyatar, en Cisjordanie, le 7 juillet 2024. (Crédit : AP Photo/Ohad Zwigenberg)

Ce sont des centaines de partisans du mouvement pro-implantation et activistes de droite qui ont pris part à un service de prière festif organisé au sein de l’avant-poste illégal d’Evyatar, en Cisjordanie, en l’honneur de la décision prise par le cabinet, il y a une semaine, de légaliser le site ainsi que quatre autres avant-postes.

Le service, qui s’est déroulé en présence d’un groupe de musique et qui a été l’occasion de danses joyeuses, a débuté à cinq heures du matin. Les députés du parti d’extrême-droite Hatzionout HaDatit Tzvi Succot et Moshe Solomon, le chef du Conseil régional de Shomron Yossi Dagan et le grand-rabbin de Safed y ont assisté.

« Il y a une semaine, le président américain Joe Biden disait qu’Evyatar était une ligne rouge et que l’avant-poste ne devait pas être légalisé, quelle que soit la situation », a commenté Eliyahu après le service, faisant référence aux informations qui avaient fait part de l’opposition de l’administration américaine à ces cinq légalisations.

« Mais il semble qu’il y ait quelqu’un au-dessus de ce géant… Cette victoire nous enseigne que tout cela ne s’est pas passé parce que le gouvernement a pris la décision de légaliser ces cinq implantations mais que c’était là un décret de Dieu », a-t-il ajouté.

Dagan a indiqué qu’Evyatar, qui a été établi et évacué à plusieurs occasions, n’était pas seulement une nouvelle implantation « mais une idée avec laquelle nous brisons le mur qui nous interdit d’établir de nouveaux avant-postes en Judée et Samarie et sur la terre d’Israël ».

Dagan a ajouté que « nous sommes ici, sur cette terre et nous disons au gouvernement d’Israël et au monde entier qu’il y aura encore de nombreux, très nombreux Evyatar en Cisjordanie », a-t-il affirmé.

L’avant-poste s’était une nouvelle fois peuplé au mois de juin 2023, après un attentat terroriste qui était survenu aux abords de l’implantation voisine d’Eli. Le gouvernement avait consenti de manière tacite à ne pas l’évacuer – et une décision prise par le cabinet est venue rétroactivement approuver son établissement.

Evyatar et les quatre autres avant-postes qui ont été légalisés devront obtenir une approbation rétroactive de la part de l’Administration civile pour ses constructions et pour ses bâtiments résidentiels avant qu’ils ne puissent être officiellement considérés comme légaux. Il est très improbable que cette approbation soit rejetée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.