Rechercher

Des champs magnétiques pour fournir une navigation intérieure précise

Oriient, une startup basée à Tel Aviv, travaille avec des chaînes de supermarchés et autres détaillants pour permettre à leurs clients de s'orienter à l'intérieur d'espaces clos

Un supermarché à plusieurs étages. Illustration. (Crédit : Pixabay via Pexels)
Un supermarché à plusieurs étages. Illustration. (Crédit : Pixabay via Pexels)

La technologie de navigation standard – ou GPS – peut facilement vous conduire d’un bout à l’autre d’une ville inconnue, mais elle ne peut pas vous aider à localiser votre marque de pâtes préférée dans un supermarché, par exemple. C’est ce qu’a compris l’entrepreneur israélien Amiram Frish, il y a plus de six ans, alors qu’il cherchait inlassablement un article précis dans une épicerie.

Il s’est alors rendu compte que la navigation dans un centre commercial, un complexe de bureaux, un hôpital ou un centre commercial représente un défi unique en son genre.

En 2016, Frish, expert en géotraitement, a relevé ce défi et a créé Oriient.me, une startup qui propose un système de navigation intérieure pour les détaillants et les opérateurs de bâtiments intelligents.

Il a passé les deux premières années à déterminer ce qui ne fonctionnait pas. Il a exclu le GPS et constaté que la construction d’une infrastructure matérielle basée sur la technologie Bluetooth était lourde et coûteuse. Frish a finalement découvert que chaque endroit clos a un champ magnétique unique, et en 2019, il a développé une application qui utilise la géomagnétique pour localiser avec précision les emplacements intérieurs dans un rayon d’un mètre, grâce à un financement supplémentaire.

Oriient.me, basée à Tel Aviv, a noué un partenariat avec MapsIndoors, une plateforme de cartographie numérique construite avec Google Maps, et l’a appelée MapsPeople. Cela a permis à sa géolocalisation intérieure de créer des cartes pour aider les gens à naviguer et à suivre les zones en intérieur.

Selon Or Shin, directeur commercial d’Oriient, le potentiel de revenus des services de navigation en magasin pour les seuls supermarchés américains est estimé à 2 milliards de dollars par an. Gartner prévoit que le marché des services de localisation à l’intérieur des bâtiments atteindra un chiffre d’affaires mondial de 55 milliards de dollars d’ici à 2030, ce qui inclut le suivi des biens, le suivi des personnes, l’analyse de la localisation et l’orientation.

L’application de navigation Oriient. (Autorisation)

« D’autant plus maintenant, avec les effectifs de personnel qui diminuent, les clients doivent pouvoir devenir plus indépendants », a expliqué Or.

Le système étant entièrement développé, Oriient a signé un partenariat avec Google, qui met les services de localisation de l’entreprise israélienne à disposition sur la place de marché Google Cloud pour les applications iOS et Android. Les détaillants qui utilisent Google Cloud pourront utiliser la solution pour permettre aux consommateurs de trouver les produits qu’ils recherchent dans les grands magasins et de naviguer en fonction de leurs listes de courses.

Lorsque la société a annoncé son tour de table de 11 millions de dollars en mai, Oriient a également rendu public un partenariat avec la plateforme d’achat en ligne InstaCart pour intégrer la technologie de géolocalisation pour ses acheteurs professionnels dans des centaines de magasins.

D’autres sociétés dans le domaine de la navigation intérieure, comme Spreo, une autre société israélienne, utilisent les technologies Wi-Fi et Bluetooth. Nav-in, qui utilise une technologie similaire, se concentre sur l’orientation dans les établissements de santé et les universités.

La technologie Oriient est utilisée en tandem avec l’application d’un supermarché pour aider les clients à créer un parcours basé sur leur liste de courses afin de les aider à naviguer dans le magasin et à localiser les produits souhaités.

Autre avantage pour les détaillants, le magasin peut utiliser les données de géolocalisation pour distribuer des coupons et des offres de fidélité en temps réel, car les clients sont suivis tout au long de leur parcours dans chaque section du supermarché. Si un employé est vraiment nécessaire (« un technicien de surface est demandé dans l’allée 3 »), le client peut utiliser l’application pour appeler quelqu’un à son emplacement précis. L’application recueille également des données de suivi anonymes, comme les endroits où les clients passent le plus de temps, afin d’offrir de meilleures informations aux épiceries et aux grandes et moyennes surfaces (GMS).

Selon Or, l’application est déjà utilisée dans des centaines de supermarchés aux États-Unis et est actuellement testée dans des magasins au Royaume-Uni et en Allemagne. Il a refusé de fournir plus de précisions, invoquant des problèmes de divulgation de la propriété.

L’équipe d’Oriient, en Israël. (Autorisation)

Selon Carrie Tharp, vice-présidente de la vente au détail chez Google Cloud, cette technologie est utile aux détaillants qui cherchent à ce que les clients reviennent dans les magasins, et à élargir leurs offres. Si des acheteurs sont prêts à renoncer à se faire livrer, ils exigent, en revanche, un confort optimum en contrepartie.

« Les détaillants du monde entier modifient rapidement leurs stratégies commerciales pour tenir compte de l’évolution accélérée des comportements des consommateurs et des préférences d’achat », a déclaré Tharp dans un communiqué annonçant le partenariat Google-Oriient.

« Nous sommes ravis que les services de localisation d’Oriient soient disponibles sur Google Cloud Marketplace afin que les entreprises aient accès aux technologies nécessaires pour faire évoluer l’expérience d’achat en magasin à grande échelle », a-t-elle ajouté.

Or a rapidement fait remarquer qu’Oriient était bien plus qu’une simple solution d’achat.

« Notre vision ne consiste pas à se cantonner aux commerces de détail », a-t-il noté. « Nous aimerions optimiser les hôpitaux, les aéroports, les universités et les campus des grandes entreprises. Nous avons lancé dernièrement un projet pilote dans un complexe pharmaceutique de 60 bâtiments. Nous aidons les visiteurs et les employés à s’orienter vers les bureaux, les laboratoires et dans l’ensemble du complexe immobilier. L’entreprise utilise également l’application pour collecter des données sur les salles utilisées et leur capacité, afin de voir comment optimiser l’aménagement et la gestion des installations. »

L’investisseur Jonathan Sachs, fondateur et associé directeur de F2 Venture Capital, a déclaré, dans un communiqué de presse annonçant le plus récent financement d’Oriient, que la technologie d’Oriient était solide et qu’elle pourrait probablement être utilisée dans de nombreux types d’espaces clos différents.

« Les technologies de la génération précédente ne peuvent pas rivaliser car elles nécessitent un matériel coûteux, difficile à installer et à entretenir, et ne sont pas aussi précises qu’Oriient. Nous estimons que d’ici quelques années, nous verrons Oriient dans presque tous les complexes commerciaux clos », a déclaré Sachs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...