Des commissions de l’ONU adoptent en un jour 10 résolutions contre Israël
Rechercher

Des commissions de l’ONU adoptent en un jour 10 résolutions contre Israël

Faisant écho aux résolutions de l’UNESCO, plusieurs nouvelles motions ignoreraient les relations du judaïsme au mont du Temple

Drapeaux des états membres des Nations unies devant le siège de l'organisation à New York, le 25 septembre 2015. (Crédit : Michael Gottschalk/Photothek via Getty Images)
Drapeaux des états membres des Nations unies devant le siège de l'organisation à New York, le 25 septembre 2015. (Crédit : Michael Gottschalk/Photothek via Getty Images)

Des commissions de l’Assemblée générale des Nations unies ont adopté mardi 10 résolutions contre Israël.

Les commissions ont également voté quatre autres résolutions, sur la Syrie, la Corée du Nord, l’Iran et la Crimée.

Au moins deux des résolutions impliquant Israël ignoreraient la relation du judaïsme au mont du Temple, en ne citant le lieu saint que par son nom musulman, Al Haram Al Sharif. Ces résolutions font écho à celles votées le mois dernier par l’UNESCO.

Les 193 états membres des Nations unies votent en commission, puis adoptent les mesures pendant la plénière de l’Assemblée générale en décembre, a annoncé UN Watch dans un communiqué. Les votes des états changent rarement entre la commission et le vote final, selon l’organisation non gouvernementale basée à Genève.

« Sur le renouvellement du mandat d’une commission spéciale pour enquêter sur les ‘pratiques israéliennes’, l’une des dix résolutions votées, le décompte est de 86 voix favorables, 71 abstentions et 7 oppositions. Les Etats-Unis, le Canada et l’Australie ont rejoint l’Etat juif, soutenus par les Îles Marshall, la Micronésie et Palau, a annoncé UN Watch. Les abstentions représentent des membres de l’Union européenne, ainsi que plusieurs pays d’Afrique et d’Amérique latine, dont l’Argentine, le Mexique et le Costa Rica. »

Hillel Neuer of UN Watch (photo credit: Michal Fattal/Flash 90)
Hillel Neuer, directeur exécutif de UN Watch (Crédit : Michal Fattal/Flash 90)

« La farce d’aujourd’hui à l’Assemblée générale souligne un simple fait : la majorité automatique des Nations unies n’a aucun intérêt à aider sincèrement les Palestiniens, ni à protéger les droits de l’Homme de quiconque », a déclaré Hillel Neuer, le directeur de UN Watch.

« L’objectif de ces condamnations unilatérales rituelles reste de désigner Israël comme bouc émissaire. »

« L’agression disproportionnée des Nations unies contre l’Etat juif compromet la crédibilité institutionnelle de ce qui est censé être une institution internationale impartiale. La politisation et la sélectivité nuisent à sa mission fondatrice, et érodent la promesse de la Charte des Nations unies de traitement égal de toutes les nations, grandes ou petites », a déclaré Neuer.

Parmi les résolutions votées mardi se trouvaient « Les pratiques israéliennes affectant les droits de l’Homme du peuple palestinien dans les Territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem Est », « Le Golan syrien occupé » et « Personnes déplacées en conséquence des hostilités de juin 1967 et suivantes ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...