Des cours en ligne gratuits contre les discours de haine
Rechercher

Des cours en ligne gratuits contre les discours de haine

20 chercheurs, dirigés par Michel Wieviorka, animent un Mooc sur le racisme et l'antisémitisme

Michel Wieviorka à une table-ronde sur la "Traite, esclavage et racisme : quelles conséquences aujourd'hui ? Quels combats ?", à  l'ENSAN (École Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes), lors de la 11e journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, le 9 mai 2016. (Crédit: Llann Wé/Wikicommons)
Michel Wieviorka à une table-ronde sur la "Traite, esclavage et racisme : quelles conséquences aujourd'hui ? Quels combats ?", à l'ENSAN (École Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes), lors de la 11e journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, le 9 mai 2016. (Crédit: Llann Wé/Wikicommons)

La Fondation-Maison des sciences de l’homme propose un Mooc, du nom de ces cours gratuits et en ligne, traitant du racisme et de l’antisémitisme, termes connus, usés, mais « dès qu’il s’agit de les définir avec précision » posent des difficultés.

Le sociologue Michel Wievorka, entouré d’une vingtaine de chercheurs, a mis sur pied cette série de leçons, sous forme de sessions qui se dérouleront en ligne du 15 mars ou 23 avril.

Edgar Morin, Nona Mayer, Etienne Balibar, Jean-Yves Camus, et l’ancien footballeur Lilian Thuram, membre du Haut Conseil de l’intégration font partie de cette équipe qui réunit sociologues, philosophe et politologues, rapporte Ouest-France.

« Ce Mooc propose d’abord un état des lieux, d’une part historique, et d’autre part consacré à l’actualité de ces phénomènes, avant de réfléchir à l’action anti-raciste, » précise l’intitulé du cours.

Les sessions sont présentées sous forme de dialogue entre Michel Wievorka et l’un des intervenants.

L’avantage du Mooc réside également dans « les documents, diffusés chaque semaine : archives, graphiques, extraits de documentaires ou d’interviews radiophoniques, etc. » qui viennent compléter les sujets abordés dans ces dialogues.

A la fin de chaque semaine, il est donné la possibilité de tester les connaissances acquises.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...