Rechercher

Des croix gammées découvertes sur une synagogue près de Londres ; un ado arrêté

Le suspect, âgé de 16 ans, a été interpellé peu après que la police a reçu un signalement pour vandalisme dans le nord-ouest de la capitale ; les dégâts ont été nettoyés

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Photo d'illustration : La police britannique en patrouille, le 17 septembre 2017 (Crédit : AP/Frank Augstein)
Photo d'illustration : La police britannique en patrouille, le 17 septembre 2017 (Crédit : AP/Frank Augstein)

Un adolescent a été arrêté après la découverte de croix gammées peintes à la bombe sur les murs d’une synagogue à Londres, a annoncé samedi la police métropolitaine.

La police a été alertée qu’une personne avait été vue en train de dessiner les symboles nazis près de la synagogue de Belsize Park.

Plus tard dans la soirée, le suspect, âgé de 16 ans, a été arrêté pour suspicion de dommages criminels avec circonstances aggravantes liées à la religion.

Des croix gammées ont également été retrouvées sur d’autres murs dans le quartier, a déclaré la police dans un communiqué.

« Une enquête est en cours pour déterminer si la même personne est responsable », a déclaré la police.

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a condamné le graffiti.

« Ça me rend malade d’entendre ça », a tweeté Khan. « L’antisémitisme n’a pas sa place dans notre ville. »

Le Board of Deputies of British Jews a tweeté qu’il avait travaillé avec les communautés juives locales sur la réponse aux graffitis antisémites.

« Nous saluons l’action rapide de toutes les personnes concernées, y compris l’arrestation et le début du nettoyage », a écrit l’organisation.

Le Community Service Trust (CST), qui se consacre à la sécurité de la communauté juive, a remercié sur Twitter la Metropolitan Police « pour son action rapide dans l’arrestation d’un suspect en rapport avec les graffitis à croix gammée dans Swiss Cottage et Belsize Park aujourd’hui ».

Le Camden Faith Leaders Forum a déclaré au journal Evening Standard que dès que l’organisation a entendu parler de l’acte de vandalisme, elle a travaillé avec la communauté juive locale et les autorités.

« En tant que communautés religieuses, nous nous dressons ensemble contre tout sectarisme dans notre arrondissement », a déclaré le forum.

Des images montrant apparemment les murs nettoyés ont ensuite été partagées sur les réseaux sociaux.

La police a demandé à toute personne ayant des informations supplémentaires sur l’incident de se manifester.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...