Des détenus du Hamas attaquent des gardiens de prison israéliens
Rechercher

Des détenus du Hamas attaquent des gardiens de prison israéliens

Deux gardiens ont été légèrement blessés avec des tournevis par des membres du groupe terroriste, qui appelle d’autres prisonniers à suivre ces exemples

La prison de Nafha. Illustration. (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)
La prison de Nafha. Illustration. (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)

Deux prisonniers sécuritaires palestiniens membres du Hamas ont légèrement blessé mercredi deux gardiens en les attaquant dans des prisons israéliennes avec des tournevis, à deux occasions différentes.

Mercredi matin, Khaled A-Silawi, de la ville gazaouie de Beit Lahia, a attaqué un gardien dans le quartier du Hamas de la prison de Nafha, proche de Mitzpe Ramon, dans le sud d’Israël, a annoncé la Dixième chaîne. Il a été maîtrisé et transféré à l’isolement.

Dans la même journée, pendant l’appel des prisonniers dans le quartier du Hamas de la prison de Ketziot, au sud ouest de Beer Sheva, Ahmad Omar Natzar, de la ville de Madama, en Cisjordanie, a lui aussi attaqué un gardien. Comme Silawi, il a été maîtrisé et transféré à l’isolement.

Pendant la soirée, le Hamas a organisé une manifestation de soutien à Silawi et a exhorté d’autres prisonniers à suivre son exemple.

Un autobus devant la prison de Ketziot, le 3 août 2009. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)
Un autobus devant la prison de Ketziot, le 3 août 2009. Illustration. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Le Hamas a annoncé les affrontements entre les prisonniers du groupe terroriste et les gardiens de prison mercredi soir, selon la Dixième chaîne, et a affirmé que plusieurs prisonniers avaient perdu conscience quand les gardiens avaient utilisé du gaz lacrymogène.

Le groupe terroriste a également affirmé que le service des prisons avait coupé l’électricité dans les ailes des prisons abritant les prisonniers du Hamas, mais il n’a pas précisé dans quelles prisons.

En l’absence d’armes à feu, les tournevis, ainsi que les couteaux, sont devenues une arme de choix des terroristes palestiniens.

En décembre, un Palestinien s’était approché d’un groupe de policiers près de l’Hospice autrichien, dans le quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem.

En se rapprochant, il avait sorti un tournevis et attaqué les policiers, poignardant l’un d’entre eux à la tête et un autre dans le haut du corps, avait annoncé la police. L’attaquant avait été mortellement blessé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...