Deux morts après l’effondrement d’un bâtiment à Tel-Aviv
Rechercher

Deux morts après l’effondrement d’un bâtiment à Tel-Aviv

7 disparus ; 24 blessés ; l'effondrement serait dû à une erreur de conception

  • Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : ZAKA)
    Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : ZAKA)
  • Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : ZAKA)
    Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : ZAKA)
  • Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : ZAKA)
    Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : ZAKA)
  • Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : United Hatzalah)
    Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : United Hatzalah)
  • Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : United Hatzalah)
    Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : United Hatzalah)
  • Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : United Hatzalah)
    Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : United Hatzalah)
  • Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : United Hatzalah)
    Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : United Hatzalah)
  • Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : United Hatzalah)
    Les équipes de secours sur les lieux de l'effondrement d'un immeuble dans le nord de Tel Aviv, le 5 septembre 2016. (Crédit : United Hatzalah)
  • Ayman Odeh, député de la Liste arabe unie, rend visite à une des victimes de l'effondrement d'un immeuble en construction à Tel Aviv à l'hôpital Ichilov, le 5 septembre 2016. La victime a donné son accord pour être photographiée. (Crédit : porte-parole de la Liste arabe unie)
    Ayman Odeh, député de la Liste arabe unie, rend visite à une des victimes de l'effondrement d'un immeuble en construction à Tel Aviv à l'hôpital Ichilov, le 5 septembre 2016. La victime a donné son accord pour être photographiée. (Crédit : porte-parole de la Liste arabe unie)

Deux ouvriers piégés dans un sous-sol après l’effondrement lundi d’un parking situé sous un immeuble en construction dans le nord de Tel Aviv sont décédés. Selon les médias palestiniens, ils seraient Palestiniens.

Sept personnes sont toujours portées disparues, a annoncé le colonel Golan Vach, responsable au sein du Commandement de la Défense passive de l’armée israélienne. Des responsables de secours ont déclaré à la Deuxième chaîne que les ouvriers se situaient à quatre niveaux sous le sol au moment de l’effondrement, et que les efforts pour les atteindre pourraient durer des jours.

Les secouristes auraient pu entrer en contact avec deux des disparus.

Trois autres ouvriers ont été sauvés quand les pompiers ont creusé un tunnel dans les décombres et le sable pour les atteindre.

Au total, 18 ouvriers, Israéliens et Palestiniens, ont été sauvés dans la première heure suivant l’effondrement, selon les pompiers.

Un ouvrier a été grièvement blessé, et est hospitalisé à Ichilov, à Tel Aviv. Magen David Adom (MDA) a transporté 21 personnes vers les hôpitaux voisins. L’hôpital Ichilov a annoncé être prêt à faire face à un incident comportant de nombreuses victimes. Il y a 24 blessés.

Yoav Adassi, vice-président des pompiers de Tel Aviv, a déclaré à la Deuxième chaîne que l’approvisionnement en oxygène des disparus pouvaient être limité, et que les sauveteurs craignaient des effondrements supplémentaires pendant qu’ils creusent le tunnel.

L’incident a eu lieu au coin des rues Nehoshet et Habarzel, dans le quartier de Ramat HaHayal de Tel Aviv.

L’hôpital a ouvert une ligne d’urgence (1255133 depuis Israël) pour les familles cherchant à vérifier si leurs proches figurent parmi les blessés.

L’enquête préliminaire a conclu que l’effondrement était probablement dû à une erreur de conception plutôt qu’à une défaut de sécurité, selon la Deuxième chaîne. Les inspecteurs gouvernementaux ont visité le site en juin et n’ont pas noté de manquement.

Pourtant, l’entreprise gérant le site, Danya Cebus, filiale d’Africa Israel Investments, a été liée ces dernières années à une série de violations des obligations de sécurité sur ses chantiers.

Cette année, trois accidents ont eu lieu sur les chantiers de Danya Cebus, dont l’un pendant lequel un adolescent de 17 ans est tombé et a été blessé parce qu’il ne portait pas de harnais de sécurité. Trois enquêtes ont été ouvertes contre l’entreprise ces dernières années.

Les routes ont été fermées à la circulation dans le quartier pour permettre aux services d’urgence d’atteindre le site.

Eli Bin, président de MDA, a déclaré à la Deuxième chaîne que les services de secours tentent d’entrer dans les appartements, mais qu’aucune des personnes piégées n’avait encore été extraite de l’immeuble.

Certains des étages où sont coincés les victimes sont en sous-sol, a déclaré MDA à la radio militaire, ce qui en rend l’accès encore plus difficile.

« Plusieurs étages de l’immeuble se sont effondrés. Le danger d’un autre effondrement existe toujours », a déclaré Eran Yehuda, porte-parole de la police de Tel Aviv pour le district HaYarkon, à la Deuxième chaîne. « Je demande au public, aux curieux, de partir. Des dizaines de véhicules du MDA et de la police essaient d’accéder » vers les lieux.

Le député Ayman Odeh, de la Liste arabe unie, a déclaré pendant une visite à Ichilov que les blessés venaient « de tous les secteurs de la société », et étaient juifs et arabes.

Ayman Odeh, député de la Liste arabe unie, rend visite à une des victimes de l'effondrement d'un immeuble en construction à Tel Aviv à l'hôpital Ichilov, le 5 septembre 2016. La victime a donné son accord pour être photographiée. (Crédit : porte-parole de la Liste arabe unie)
Ayman Odeh, député de la Liste arabe unie, rend visite à une des victimes de l’effondrement d’un immeuble en construction à Tel Aviv à l’hôpital Ichilov, le 5 septembre 2016. La victime a donné son accord pour être photographiée. (Crédit : porte-parole de la Liste arabe unie)

L’élu a mis en lumière le fardeau des ouvriers, dont beaucoup sont Palestiniens, qui travaillent souvent dans des conditions dangereuses, un sujet qui n’a pas reçu une large attention des médias.

« Vingt-deux personnes sont mortes depuis le début de l’année, a-t-il déclaré. Cela exige immédiatement une commission d’enquête de l’Etat. »

« Nous nous battrons pour cette demande », a-t-il promis.

Le ministre du Travail de l’Autorité palestinienne a pour sa part annoncé qu’il tenait les autorités israéliennes responsables de la série d’incidents mortels impliquant des ouvriers palestiniens dans le pays.

Mamoun Abu Shahla a déclaré que son ministère suivait les développements de l’effondrement de Tel Aviv avec un « grand intérêt et inquiétude ».

Shahla a accusé les autorités palestiniennes de soumettre les travailleurs palestiniens à des conditions de travail « inadaptées ».

Moshe Levy, un secouriste de United Hatzalah, a déclaré : « quand je suis arrivé, j’ai trouvé de nombreux individus blessés qui étaient conscients et qui sont sortis eux-mêmes de la zone d’effondrement. Il m’a semblé que le toit d’un parking s’est effondré sur le site. Pendant que les membres de notre unité, qui étaient arrivés en premier sur les lieux, traitaient les blessés, nous avons été informés que des personnes manquaient à l’appel et étaient probablement piégées sous les décombres. Les pompiers et les secouristes tentent de les extraire. Pour l’instant, les blessés que nous traitons présentent des blessures mineures et sont pleinement conscients. »

Les médecins de l’hôpital Assuta se sont rendus sur le lieu de l’effondrement, qui est situé en face de la rue de l’hôpital.

Des membres de l’unité de secours et de recherche du Commandement de la Défense passive de l’armée israélienne ont été appelés pour participer au sauvetage, a déclaré un porte-parole de l’armée. L’unité aurait déployé des bulldozers K9.

Les pompiers de Tel Aviv sont également présents sur les lieux.

La police ayant exclu l’hypothèse d’un attentat, cet effondrement devrait à nouveau mettre en lumière les mauvaises conditions de sécurité sur les chantiers en Israël.

Israël accuse l’une des accidentologies les plus élevées du monde occidental dans le secteur de la construction, deux fois plus élevée que la moyenne européenne, indiquait un rapport dressé par le ministère de l’Economie et de l’Assurance sociale, publié en mai par la presse. Entre 2000 et 2015, 480 personnes ont trouvé la mort sur des chantiers, disait ce rapport.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...