Des écoles d’Ashdod fermées mercredi à cause d’une roquette
Rechercher

Des écoles d’Ashdod fermées mercredi à cause d’une roquette

La décision, qui touche 14 écoles et 56 crèches, fait suite au tir d’une roquette Grad de longue portée

Le Dôme de fer en action, à Ashdod, pendant l'opération Bordure protectrice de l'été 2014. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Le Dôme de fer en action, à Ashdod, pendant l'opération Bordure protectrice de l'été 2014. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Les écoles d’Ashdod qui ne disposent pas d’abris fortifiés pour les éléves seront fermées mercredi, a annoncé la ville mardi soir, quelques heures après qu’une roquette tirée de la bande de Gaza soit tombée dans la région – pour la première fois depuis le cessez-le-feu d’août 2014, après l’opération Bordure protectrice.

Selon la Deuxième chaîne, 14 écoles et 56 crèches à Ashdod ne disposent pas d’abris.

Les autres écoles feront cours comme d’habitude, a déclaré la municipalité.

La décision est intervenue après que des terroristes de Gaza ont tiré au moins une roquette sur Israël mardi soir. Elle est tombée près de Gan Yavneh, à l’extérieur d’Ashdod.

Même s’il y a bien eu des tirs sporadiques en provenance de la bande de Gaza depuis la fin de la guerre de l’été dernier, l’attaque a marqué l’utilisation – pour la première fois depuis la guerre – d’une roquette Grad, capable d’atteindre Ashdod.

La municipalité devra réfléchir pour autoriser ou non l’ouverture du marché local en plein air, selon le site d’information Ynet.

Des officiels locaux de Gan Yavne ont décidé d’ouvrir les abris au public mardi soir, mais n’ont pas reçu de directive officielle du commandement de la Défense passive pour le faire.

On ne sait pas encore clairement combien de roquettes ont été tirées sur Israël depuis Gaza. Selon l’armée, les signaux initiaux en ont détecté une, même si d’autres informations ont fait état d’au moins 5 roquettes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...