Des employés de Google craignent « la situation sécuritaire » en Israël
Rechercher

Des employés de Google craignent « la situation sécuritaire » en Israël

Deux témoins dans un procès contre Google en Israël demandent à témoigner d'Irlande par conférence vidéo

Le logo de Google. Illustration.
Le logo de Google. Illustration.

La Deuxième chaîne a signalé que plusieurs employés de Google qui devaient apparaître en tant que témoins de la défense dans un procès impliquant la société en Israël ont refusé de venir dans le pays en raison de la « situation sécuritaire ».

Au lieu de cela, les deux témoins devraient comparaître via une conférence vidéo d’Irlande, a indiqué la chaîne.

« En raison de la situation sécuritaire actuelle en Israël, et en particulier à la lumière de la vague de terreur, les témoins ont ces derniers jours exprimé une crainte tangible qui les empêche de se rendre en Israël à ce moment », ont précisé les avocats de Google en Israël dans une demande écrite présentée à la cour pour reporter la procédure.

Les avocats du demandeur ont déclaré que la demande de Google provient de « préjugés », a ajouté le reportage.

« Il y a plus d’incidents impliquant des couteaus par habitant en Irlande et aux États-Unis », disent-ils.

« C’est juste que là-bas, ils sont moins couverts. La demande du défendeur est fondée sur des préjugés, l’hystérie et le [sentiment] anti-Israël ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...