Des essaims de krills morts ou mourants s’échouent sur une plage d’Eilat
Rechercher

Des essaims de krills morts ou mourants s’échouent sur une plage d’Eilat

La cause de ce phénomène reste obscure ; ces parasites ont déjà causé le dépérissement majeur de crustacés au large de l'Oregon, aux États-Unis

Des krills morts et mourants échoués sur une plage à Eilat pour des raisons qui restent obscures, le 13 mai 2020. (Crédit : Omri Yossef Omessi, Autorité israélienne de la Nature et des Parcs)
Des krills morts et mourants échoués sur une plage à Eilat pour des raisons qui restent obscures, le 13 mai 2020. (Crédit : Omri Yossef Omessi, Autorité israélienne de la Nature et des Parcs)

Des essaims de krills morts ou mourants se sont échoués sur une plage de la ville d’Eilat, dans le sud du pays, mercredi, pour des raisons qui restent obscures.

La même chose s’est produite dans le passé, mais à une échelle beaucoup plus réduite, selon le Dr Assaf Zvuloni, l’écologiste de l’Autorité israélienne de la nature et les parcs à Eilat.

Le phénomène a été signalé dans d’autres parties du monde, notamment dans l’État de l’Oregon, aux États-Unis, où un parasite agressif a causé un dépérissement majeur, et dans le sud de la Basse Californie, où les faits ont été imputés à la faible température des eaux de surface et à un niveau élevé de nutriments.

Des recherches seront nécessaires pour en déterminer la cause à Eilat.

Le krill est un élément essentiel de la chaîne alimentaire marine, fournissant de la nourriture à de nombreuses créatures plus grandes, des poissons aux baleines bleues.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...