Des groupes liés à l’EI ont revendiqué les 5 tirs de roquettes depuis Gaza
Rechercher

Des groupes liés à l’EI ont revendiqué les 5 tirs de roquettes depuis Gaza

Ansar Bayt al-Maqdess jubile d’avoir transformé “la nuit en jour” en “Palestine occupée” ; l’armée israélienne a frappé des cibles du Hamas après les tirs des 5 roquettes

Les membres d'Ansar Bayt al-Maqdis récitent des phrases avant de décapiter quatre hommes accusés d'espionnage pour Israël, août 2014. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Les membres d'Ansar Bayt al-Maqdis récitent des phrases avant de décapiter quatre hommes accusés d'espionnage pour Israël, août 2014. (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Des hommes armés affiliés au groupe terroriste Etat islamique (EI) ont revendiqué samedi les tirs de roquettes sur Israël depuis la bande de Gaza tard vendredi soir.

Le groupe islamiste Ansar Bayt al-Maqdis a publié un communiqué saluant ses attaques sur la « Palestine occupée » et se réjouissant d’avoir « transformé la nuit en jour » pour les résidents de la région de Sderot.

Néanmoins, Israël a déclaré tenir le Hamas pour responsable de toute attaque depuis la bande de Gaza, dirigée par le Hamas.

Les forces de défense israéliennes ont prévenu tôt samedi qu’elles continueraient à agir fortement contre toute tentative d’attaquer les communautés israéliennes bordant la bande de Gaza, quelques heures après que les avions de combat de l’armée ont touché quatre cibles appartenant au groupe terroriste du Hamas en réponse aux roquettes tirées vendredi soir.

L’armée a déclaré que les cibles touchées par l’aviation israélienne dans la nuit de vendredi comprennent des camps d’entraînement et deux « infrastructures terroristes » appartenant au Hamas.

« L’organisation terroriste Hamas est seule responsable de toutes les activités terroristes émanant de la bande de Gaza, a déclaré l’armée dans un communiqué. L’armée israélienne continuera à agir fortement contre toute tentative de perturber le calme dans les communautés du sud. »

Cinq roquettes ont été tirées vendredi soir en Israël depuis Gaza, qui est dirigée par le Hamas depuis 2007. Deux des roquettes sont tombées dans des zones ouvertes de la ville de Sderot, dans le sud d’Israël, et trois ont explosé avant de traverser la frontière.

Aucun blessé ou dommage n’a été rapporté.

Les sirènes de raid aérien ont retenti dans les communautés bordant la bande de Gaza peu après 23h00, et auraient été suivies de bruits d’explosions à proximité de Sderot.

Selon la Deuxième chaîne, les sirènes de raid aérien n’ont pas résonné à Sderot. Les forces de l’ordre exploraient la zone à la recherche des sites d’atterrissage, a ajouté le reportage.

Il a été demandé aux habitants d’entrer dans leurs abris après l’attaque, selon le site d’information Ynet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...