Rechercher

Des groupes massortis condamnent un rabbin de Cleveland pour des crimes sexuels

Le rabbin Stephen Weiss a démissionné de sa synagogue après avoir été accusé d'avoir tenté de solliciter des relations sexuelles à un mineur sur Internet

Le rabbin Stephen Weiss (Autorisation : Cleveland Jewish News, via JTA)
Le rabbin Stephen Weiss (Autorisation : Cleveland Jewish News, via JTA)

JTA — Deux groupes liés au judaïsme massorti ont qualifié les accusations lancées contre un rabbin des environs de Cleveland, qui a été arrêté pour avoir demandé des relations sexuelles à un mineur sur internet, « d’horribles » et de « dégoûtantes ». Le rabbin, pour sa part, a présenté sa démission.

« Ces accusations profondément perturbantes trahissent la confiance sacrée que nos communautés placent dans leurs responsables religieux et il faut immédiatement lancer une enquête complète, à l’issue de laquelle le dossier devra être traité de manière appropriée », ont fait savoir l’USCJ (United Synagogue of Conservative Judaism) et l’organisation Rabbinical Assembly dans un communiqué conjoint qui a été publié mercredi, selon le Cleveland Jewish News.

Ce communiqué a été émis deux jours après l’arrestation du rabbin Stephen Weiss, mis en cause pour avoir tenté d’initier des contacts avec un mineur sur Internet à des fins sexuelles.

Les procureurs ont révélé que le rabbin avait été en liaison avec un enquêteur sous couverture qui s’était fait passer pour un jeune garçon de 15 ans. Il a été arrêté lundi par l’unité chargée des crimes commis contre les enfants sur Internet après s’être rendu au lieu de rendez-vous convenu avec celui qu’il pensait être un jeune garçon.

Les deux groupes ont salué les démarches prises par la congrégation Bnai Jeshurun, la synagogue massorti de Pepper Pike, dans l’Ohio, où Weiss était rabbin depuis 2001 et qui a suspendu sans attendre son chef spirituel suite à son arrestation.

Le communiqué a ajouté que la Rabbinical Assembly avait confié, de son côté, le dossier de Weiss à son comité d’éthique, le Vaad Hakavod. Weiss avait été ordonné rabbin par le séminaire théologique juif qui est affilié au mouvement massorti.

La congrégation Bnai Jeshurun, dans le secteur du grand Cleveland, dans l’Ohio. (Capture d’écran : Google Maps)

Weiss a démissionné de son poste à la congrégation jeudi, peu après avoir été suspendu, a dit son avocat Michael Goldberg.

« Indépendamment des preuves ou de l’éventuelle culpabilité ou non du rabbin Weiss, un maintien à son poste entraînerait des perturbations supplémentaires et beaucoup de douleur pour sa communauté », a dit Goldberg.

Weiss avait officié comme rabbin à la synagogue Ahavath Achim à Atlanta et au sein de la congrégation Shaarey Zedek à Southfield, dans le Michigan. Il a siégé au sein de nombreux conseils d’administration de la région de Cleveland et nationaux, notamment à ceux du Camp Ramah et du conseil des rabbins du Grand Cleveland.

Le bureau du procureur du comté présentera le cas de Weiss devant un grand jury. Il a été libéré sous caution et risque une peine maximale de trois ans et demi de prison.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...