Des hackers volent 7,5 millions de dollars à une fédération juive de Washington
Rechercher

Des hackers volent 7,5 millions de dollars à une fédération juive de Washington

La police fédérale américaine enquête sur le vol, tandis que la Fédération a engagé une équipe d'avocats, experts en cybersécurité, pour essayer de récupérer l'argent

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Photo illustrative d'un hacker et d'une fraude en ligne (scyther5 ; iStock par Getty Images)
Photo illustrative d'un hacker et d'une fraude en ligne (scyther5 ; iStock par Getty Images)

WASHINGTON – Des hackers ont volé plus de 7 millions de dollars de fonds de dotation à la Jewish Federation of Greater Washington cet été, a annoncé l’organisation dans un email mercredi.

Le vol a eu lieu il y a plusieurs mois, alors que tout le personnel travaillait à domicile en raison des restrictions liées aux coronavirus, indiquait l’email.

« Au début de l’été, alors que notre personnel et nos dirigeants travaillaient à domicile en raison de la COVID-19, des hackers malveillants ont pris pour cible un fonds de l’United Jewish Endowment Fund of Greater Washington », indique la lettre signée par le PDG de la Jewish Federation Gil Preuss, le président de la Jewish Federation Mark Levitt et la présidente du United Jewish Endowment Fund, Deborah Ratner Salzberg.

« Cette attaque a réussi à détourner 7,5 millions de dollars vers des comptes internationaux, et nous coopérons activement avec les autorités policières fédérales pour enquêter sur cette affaire depuis plusieurs semaines. »

Le United Jewish Endowment Fund est la branche de la section de la fédération de la région de Washington chargée des dons et des dotations.

Preuss, Levitt et Salzberg ont déclaré à leurs membres que, selon une enquête interne, aucune information sur les donateurs ou les fonds d’autres agences, y compris ceux qui font partie d’une campagne d’urgence de la COVID-19, n’a été compromise.

Néanmoins, la direction de la Jewish Federation a déclaré avoir fait appel à des experts en droit et en cybersécurité pour l’enquête, dont des avocats du grand cabinet Arnold et Porter, qui travaillent sur l’affaire bénévolement.

L’organisation a également informé les banques et exigera de tous les employés qu’ils suivent une formation avancée en matière de cybersécurité.

En outre, elle a fait appel à des experts en juricomptabilité pour effectuer un audit de leurs dispositions financières afin de garantir la sécurité du reste des fonds.

L’email indiquait que la DC Jewish Federation déposait une demande d’indemnisation auprès de ses assureurs afin d’aider à recouvrer la perte.

« La sécurité et le bien-être de chaque membre de notre communauté restent notre priorité absolue », ont déclaré les trois dirigeants dans le communiqué. « Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour nous assurer que cela reste un incident isolé. »

Cette perte survient à un moment difficile pour les organisations juives à travers les États-Unis, durement touchées par la pandémie, ayant réduit leurs budgets et licencié du personnel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...