Des Israéliens affirment avoir fait une percée majeure dans la lutte contre les rides
Rechercher

Des Israéliens affirment avoir fait une percée majeure dans la lutte contre les rides

Un nouveau produit à base d'acide hyaluronique utilise une technologie développée par une équipe de l'université Bar-Ilan

Une femme âgée ridée. Illustration. (Crédit : Tomas Castelazo/CC BY 3.0/WikiCommons)
Une femme âgée ridée. Illustration. (Crédit : Tomas Castelazo/CC BY 3.0/WikiCommons)

Des chercheurs israéliens et une cosméticienne ont annoncé qu’ils avaient fait une percée dans la lutte contre les rides et la peau affaissée en trouvant un moyen d’insérer un acide absorbant l’eau dans les couches profondes de la peau sans avoir besoin d’injections.

Une équipe de recherche de l’université Bar-Ilan dirigée par la professeur Rachel Lubart et le professeur Aharon Gedanken des départements de Chimie et de Physique et de l’Institut des Nanotechnologies et des Matériaux Avancés (BINA) ont participé ces dernières années au développement d’une technologie qui permet la production de particules d’acide hyaluronique de différentes tailles.

La cosméticienne Hava Zingboim a breveté la technologie et a ajouté qu’elle avait réussi à créer une « première formule » qui permet à l’acide hyaluronique de pénétrer dans les couches profondes de la peau en appliquant la crème et sans injection. Jusqu’à présent, les personnes qui cherchaient à combattre les rides se faisaient injecter de l’acide directement dans leurs rides.

Une propriété clé de l’acide hyaluronique, qui est naturellement présent dans le corps humain, est sa capacité à absorber de grandes quantités d’eau. L’acide hyaluronique est également un antioxydant efficace, ce qui signifie qu’il peut lutter contre les radicaux libres formés dans la peau pendant les inflammations ou en raison de l’exposition aux rayons UV. Ces propriétés en font un agent anti-vieillissement important, ont expliqué Bar-Ilan et Zingboim dans un communiqué conjoint.

Une photo avant et après d'un modèle qui a utilisé pendant quatre semaines la crème à l'acide hyaluronique (Crédit : Autorisation)
Une photo avant et après d’un modèle qui a utilisé pendant quatre semaines la crème à l’acide hyaluronique (Crédit : Autorisation)

L’apparence de peau jeune peut être mesurée par la quantité d’acide hyaluronique entre les cellules. À mesure que nous vieillissons, notre corps perd graduellement sa capacité à produire de l’acide hyaluronique. La diminution de la quantité d’acide hyaluronique entraîne directement la formation des rides, des ridules et entraîne un affaissement de la peau.

La peau, qui joue un rôle important dans la protection de nos organes, est impénétrable. Trouver des moyens pour pénétrer dans la barrière cutanée est depuis des années un défi pour la médecine, et jusqu’à maintenant, les efforts pour développer des moyens d’introduire de l’acide hyaluronique dans la peau ont échoué, car l’acide ne peut pas pénétrer dans la peau naturellement.

Une forme d’acide hyaluronique en poudre avec de petites particules capables de pénétrer dans la peau existe mais elle doit d’abord être dissoute dans l’eau, ce qui provoque une perte de la structure moléculaire de l’acide hyaluronique et de sa capacité à absorber l’eau. Cela le rend incapable de pénétrer dans la peau et il perd aussi sa capacité à lisser les rides et à piéger les radicaux libres, selon le communiqué.

A présent, les chercheurs affirment que leur technologie permet la micronisation – une diminution de taille – de ces molécules et qu’une fois qu’elles atteignent la taille nanométrique, les molécules d’acide hyaluronique sont transférées dans la formule, ce qui leur permet de garder une taille nanométrique tout au long du processus. À ce jour, c’est la seule technologie au monde capable de créer de petites molécules qui restent petites même lorsqu’elles sont appliquées sur la peau, selon la déclaration.

L’effet de l’acide hyaluronique micronisé appliqué sur la peau est « identique à l’effet obtenu lors de l’injection d’acide hyaluronique dans la peau », a assuré le communiqué.

Une porte-parole de Zingboim a déclaré que le produit, appelé Prophecy, commencerait à être commercialisé en Israël au cours des deux prochaines semaines et serait commercialisé à l’échelle mondiale en septembre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...