Des Israéliens volontaires dans les bidonvilles de Rio en souvenir de leur amie
Rechercher

Des Israéliens volontaires dans les bidonvilles de Rio en souvenir de leur amie

Le groupe « Heroes for Life » enseigne et rénove des écoles élémentaires des favelas, en mémoire d’une jeune Brésilienne tuée en Israël

Une favela à Rio de Janeiro, au Brésil (Wikipedia / Leon Petrosyan / CC BY-SA)
Une favela à Rio de Janeiro, au Brésil (Wikipedia / Leon Petrosyan / CC BY-SA)

RIO DE JANEIRO, Brésil – Un groupe de backpackers israéliens s’est porté volontaire dans les « favelas » de Rio afin de rendre hommage à une jeune Brésilienne tuée en Israël.

Les 25 jeunes Israéliens, qui font du bénévolat lors de leur traditionnelle année de césure après leur service militaire, sont les émissaires de l’association à but non lucratif « Heroes for Life ».

Durant deux semaines, ils ont rénové des écoles élémentaires et enseigné les mathématiques et l’anglais aux enfants défavorisés des quartiers les plus pauvres de la deuxième plus grande ville du Brésil.

Sapir Ophir, 24 ans, a choisi de rejoindre la délégation, nommée l’équipe Danielle, en hommage à son amie Danielle Sonnenfeld, née à Rio et décédée il y a trois ans à l’âge de 20 ans dans un accident de voiture alors qu’elle se rendait au service d’oncologie du Centre médical Schneider pour enfants à Petah Tikvah, en Israël, où elle faisait du bénévolat.

Ophir et Sonnenfeld se sont rencontrées pour la première fois il y a 16 ans, alors que la famille Sonnenfeld passait l’hiver en Israël.

« Je me souviens de ce moment sur la plage, où je me suis arrêtée pour faire un selfie. Quelqu’un nous a arrêtées et a demandé si nous étions sœurs. Nous nous sommes regardées dans les yeux, nous avons souri et nous avons crié ‘Oui !’ Ce moment vit désormais en moi et est à jamais gravé dans mon cœur », a confié Ophir.

Elles sont rapidement devenues amies, et leur amitié est devenue plus forte au fil des ans, après que la famille Sonnenfeld a fait son alyah et s’est installée définitivement à Raanana, qui abrite la plus grande communauté brésilienne de l’Etat juif, avec près de 250 familles.

Le travail de la délégation se concentrait dans le quartier de Pavuna, situé à la périphérie de Rio de Janeiro et entouré de favelas – des bidonvilles brésiliens caractérisés par une pauvreté extrême, un surpeuplement, un manque d’hygiène, une malnutrition et la pollution. Les maladies sont endémiques et le taux de mortalité infantile est élevé.

« C’est une époque très difficile pour le Brésil en général et Rio en particulier, avec la violence et la maladie qui mettent gravement en danger la population, surtout les très pauvres, comme ceux que l’équipe Danielle a aidés ces dernières semaines », a déclaré Elio Moti Sonnenfeld à l’agence JTA.

« Cette idée de passer quelques semaines dans une communauté locale pour faire du bénévolat auprès des populations les plus pauvres dans un pays où les jeunes Israéliens vont après leur service militaire pour faire des randonnées et s’amuser pendant de longs mois est très positive et excitante. Israël a besoin de faire preuve de solidarité dans le monde et de montrer qu’il représente la lumière en tant que nation et peuple. »

Heroes for Life a été fondé en 2014 par trois officiers de l’unité d’élite Duvdevan qui, alors qu’ils voyageaient en Asie, ont rencontré des centaines de backpackers et de touristes israéliens. L’objectif était de promouvoir le volontariat, tout en projetant une image positive des Israéliens et de leur pays.

« Cela nous rend très fiers de ces vrais héros de la vie, ces jeunes Israéliens qui sacrifient les meilleures années de leur vie pour Israël et maintenant quelques semaines de leur bien mérité vacances, pour renforcer le nom d’Israël parmi les nations », a ajouté le père de Danielle.

Gili Cohen, l’un des fondateurs de Heroes for life, a déclaré que l’équipe Danielle était la treizième délégation depuis la création de l’organisation il y a quatre ans. Des groupes sont envoyés chaque année en Inde, au Népal, en Afrique du Sud, au Guatemala, au Mexique, en Argentine et en Éthiopie, à la suite d’un service volontaire obligatoire dans les orphelinats israéliens.

« Heroes for Life est une excellente occasion pour les anciens soldats, hommes et femmes, d’intégrer une dimension éthique et honorable dans leurs voyages à travers le monde, en mettant l’accent sur la présentation du vrai visage d’Israël. »

« Chaque délégation que nous envoyons porte le nom de soldats tombés dans l’exercice de leurs fonctions ou de volontaires du service national qui ne sont plus parmi nous. C’est un grand honneur pour nous de dédier cette délégation à la mémoire de Danielle, qui a été un modèle de gentillesse et de générosité », a déclaré M. Cohen.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...