Des Italiens confinés chantent sur leur balcon, dansent la « Macarena »
Rechercher

Des Italiens confinés chantent sur leur balcon, dansent la « Macarena »

À la suite de l'appel lancé sur les réseaux sociaux à exprimer leur solidarité par la musique, les Italiens applaudissent aussi à leurs fenêtres pour remercier les soignants

  • Un homme joue de la guitare sur son balcon lors d'un flash mob organisé dans toute l'Italie pour rapprocher les gens et tenter de faire face à la quarantaine généralisée, à Milan, en Italie, le 13 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Luca Bruno)
    Un homme joue de la guitare sur son balcon lors d'un flash mob organisé dans toute l'Italie pour rapprocher les gens et tenter de faire face à la quarantaine généralisée, à Milan, en Italie, le 13 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Luca Bruno)
  • Une femme applaudit depuis sa fenêtre dans le quartier Garbatella de Rome, le 14 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Alessandra Tarantino)
    Une femme applaudit depuis sa fenêtre dans le quartier Garbatella de Rome, le 14 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Alessandra Tarantino)
  • Des gens sur leur balcon pour jouer de la musique ou chanter lors d'un flash mob lancé dans toute l'Italie pour rapprocher les gens et essayer de faire face à la quarantaine généralisée, à Milan, en Italie, le 13 mars 2020. (Crédit : Claudio Furlan/LaPresse via AP)
    Des gens sur leur balcon pour jouer de la musique ou chanter lors d'un flash mob lancé dans toute l'Italie pour rapprocher les gens et essayer de faire face à la quarantaine généralisée, à Milan, en Italie, le 13 mars 2020. (Crédit : Claudio Furlan/LaPresse via AP)
  • Des gens tapent dans leurs mains dans le cadre du flash mob "Un applauso per l'Italia" (Applaudissement pour l'Italie) dans le quartier Garbatella de Rome, le 14 mars 2020, lors de l'épidémie de Covid-19. (Crédit : Andreas SOLARO / AFP)
    Des gens tapent dans leurs mains dans le cadre du flash mob "Un applauso per l'Italia" (Applaudissement pour l'Italie) dans le quartier Garbatella de Rome, le 14 mars 2020, lors de l'épidémie de Covid-19. (Crédit : Andreas SOLARO / AFP)
  • Un homme applaudit depuis sa fenêtre, à Milan, en Italie, le 14 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Luca Bruno)
    Un homme applaudit depuis sa fenêtre, à Milan, en Italie, le 14 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Luca Bruno)
  • Un couple applaudit à côté d'un drapeau italien arborant le message "Tout ira bien", dans le quartier Garbatella, à Rome, le 14 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Alessandra Tarantino)
    Un couple applaudit à côté d'un drapeau italien arborant le message "Tout ira bien", dans le quartier Garbatella, à Rome, le 14 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Alessandra Tarantino)

La crise du coronavirus en Italie fait ressortir des exemples de solidarité sociale qui font chaud au cœur. Ces derniers jours, de nombreux Italiens se sont mis sur leur balcon pour chanter et danser à l’unisson afin de se remonter le moral.

Dans diverses vidéos publiées sur les réseaux sociaux, on peut entendre les voix des habitants résonner dans les rues désertes de plusieurs villes alors que le pays reste entièrement bouclé.

Dans un cas, la « Macarena » a été jouée depuis une maison alors que les résidents dansaient sur leur balcon. Dans d’autres, les gens sortaient des instruments de musique ou tapaient simplement sur des casseroles en entonnant des chants patriotiques.

Cette expression d’optimisme collectif semble être le résultat d’une initiative née sur les réseaux sociaux. Les Italiens ont été encouragés à reproduire celle-ci samedi soir.

Plus tôt dans la journée de samedi, ils ont répondu à un autre appel lancé sur les réseaux sociaux les invitant à applaudir à leurs fenêtres en reconnaissance des professionnels de santé qui luttent contre la maladie.

Pour sa part, la basilique de Santa Maria à Trastevere, Rome, fera sonner ses cloches dans la soirée, ainsi que toutes les autres églises du quartier, « en signe d’affinité, de solidarité et de prière » avec toutes les personnes touchées par le virus.

LES ITALIENS DANSENT LA MACARENA SUR LEURS BALCONS PARCE QUE NOUS DEVONS RESTER À LA MAISON JE PLEURE J’AIME MON PEUPLE pic.twitter.com/CEIN98Syzc

– dario (@imnewyorkcity) 13 mars 2020

Pour la plupart des gens, le nouveau coronavirus ne provoque que des symptômes légers ou modérés, tels que la fièvre et la toux. Pour certains, en particulier les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé déjà existants, il peut provoquer des maladies plus graves, notamment la pneumonie.

La grande majorité des personnes guérissent. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les personnes souffrant de symptômes légers se rétablissent en deux semaines environ, tandis que celles souffrant d’une maladie plus grave peuvent mettre trois à six semaines à se rétablir.

Des gens tapent dans leurs mains dans le cadre du flash mob « Un applauso per l’Italia » (Applaudissement pour l’Italie) dans le quartier Garbatella de Rome, le 14 mars 2020, lors de l’épidémie de Covid-19. (Crédit : Andreas SOLARO / AFP)

L’Italie est le pays européen le plus touché, avec un total de plus de 17 600 cas confirmés – le plus grand foyer de contagion après la Chine – et 1 266 décès.

Le gouvernement du pays a ordonné une fermeture sans précédent, ordonnant aux entreprises de fermer et limitant la circulation des personnes.

Les maires de nombreuses villes italiennes, dont Rome et Milan, ont décidé de fermer les terrains de jeux et les parcs publics. En vertu d’un décret gouvernemental publié plus tôt dans la semaine, les gens étaient autorisés à entrer dans les parcs à condition de maintenir une distance d’au moins un mètre entre eux.

Tout en limitant la vie publique à un minimum, le Premier ministre Giuseppe Conte a déclaré que la production – notamment de denrées alimentaires et de produits de santé – ne s’arrêterait pas. Samedi matin, les dirigeants syndicaux et industriels sont parvenus à un accord sur des mesures spéciales visant à maintenir les usines en activité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...