Des journalistes accusent le bureau de Netanyahu de « profilage ethnique »
Rechercher

Des journalistes accusent le bureau de Netanyahu de « profilage ethnique »

La Foreign Press Association a accusé le bureau du Premier ministre de "profilage ethnique flagrant", après qu'un journaliste albanais a été empêché de couvrir un événement

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et sa femme Sara, avec le Prince William, ont rencontré les descendants de Haimaki et de Rachel Cohen, qui ont été sauvés durant la Shoah par la Princesse Alice, l'arrière-grand-mère du Prince William (Crédit : Haim Zach / GPO)
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et sa femme Sara, avec le Prince William, ont rencontré les descendants de Haimaki et de Rachel Cohen, qui ont été sauvés durant la Shoah par la Princesse Alice, l'arrière-grand-mère du Prince William (Crédit : Haim Zach / GPO)

L’organisation The Foreign Press Association (FPA) a accusé mardi le bureau du Premier ministre de « profilage ethnique flagrant », affirmant qu’un journaliste albanais a été empêché de couvrir la réunion entre le prince William et le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Le réalisateur, un ressortissant albanais et journaliste international accrédité et basé en Israël depuis trois ans, a été interrogé par les vigiles à plusieurs reprises sur son « ascendance », tandis que d’autres membres de l’Associated Press étaient interrogés sur sa religion et ont demandé s’il était musulman », a déclaré la FPA dans un communiqué.

“The Foreign Press Association condamne cette attitude honteuse et indéfendable de la part du personnel de sécurité  du Premier ministre dans les termes les plus forts ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...