Des juifs espagnols prient dans une synagogue devenue église
Rechercher

Des juifs espagnols prient dans une synagogue devenue église

Le musée Santa Maria la Blanca de Tolède occupe l'ancienne synagogue, fermée au 14e siècle à l'époque des persécutions qui ont mis fin à l'Age d'Or espagnol

Le musée Santa Maria la Blanca de Tolède. (Crédit : CC BY-SA 3.0 Roylindman/Wikipedia)
Le musée Santa Maria la Blanca de Tolède. (Crédit : CC BY-SA 3.0 Roylindman/Wikipedia)

JTA — Des Juifs espagnols ont organisé une prière et un évènement culturel dans une ancienne synagogue que leur communauté tente de reprendre à l’Eglise catholique.

L’office et le concert de mardi au musée Santa Maria la Blanca de Tolède a été organisé par la fondation juive hispanique avec l’évêque de Tolède.

Le musée, qui est l’une des principales attractions touristiques d’Espagne, étaient une église du même nom, et appartient à l’Eglise catholique. L’église y a été installée à la place de la synagogue Ibn Shoushan après sa fermeture au 14e siècle sur fond de persécution des Juifs.

En 1492, l’Espagne a initié l’Inquisition, une campagne de répression religieuse, causant une extinction quasi-totale de la vie juive en Espagne, qui connaissait alors un Âge d’Or, sur le plan intellectuel et commercial.

La fédération des communautés juives d’Espagne a appelé à maintes reprises les autorités politiques et religieuses à proposer un plan de restitution de l’édifice, remontant au 13e siècle. Autrefois synagogue principale de Tolède, l’immeuble est la plus ancienne structure de son genre.

Achinoam Nini, chanteuse israélienne connue sous le nom de Noa, s’est produite lors de cet événement. David Hatchuel, président de la fondation, a déclaré que cet événement marquait « un tournant dans les relations fraternelles entre Juifs et chrétiens. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...