Rechercher

Des Juifs républicains exhortent Doug Mastriano à cesser d’utiliser le réseau Gab

Le candidat d'extrême au poste de gouverneur de Pennsylvanie est vivement critiqué pour avoir fait campagne en utilisant une plateforme réputée pour être antisémite

Doug Mastriano, le candidat républicain au poste de gouverneur en Pennsylvanie, s'exprime lors d'un événement au Capitole de l'État à Harrisburg, en Pennsylvanie, le 1er juillet 2022. (Crédit : AP Photo/Marc Levy)
Doug Mastriano, le candidat républicain au poste de gouverneur en Pennsylvanie, s'exprime lors d'un événement au Capitole de l'État à Harrisburg, en Pennsylvanie, le 1er juillet 2022. (Crédit : AP Photo/Marc Levy)

JTA – La Coalition juive républicaine s’est jointe au chœur appelant le candidat républicain d’extrême droite au poste de gouverneur de Pennsylvanie à cesser de promouvoir sa campagne sur la plateforme Gab, un service de réseautage social en ligne très apprécié par les extrémistes.

Doug Mastriano a 38 000 followers sur Gab, une plateforme autoproclamée de « liberté d’expression » qui héberge des contenus interdits sur des sites plus classiques. Sa popularité a augmenté après que Twitter et d’autres réseaux ont pris des mesures contre les extrémistes ces dernières années. Mastriano aurait également payé pour du « conseil en campagne », ce qui implique que les nouveaux utilisateurs de Gab le suivent automatiquement.

Gab est réputé pour accueillir du contenu antisémite, raciste et anti-LGBTQ. Le fondateur de Gab, Andrew Torba, a quitté Twitter après y avoir publié du contenu antisémite.

A titre d’exemple, le tireur qui a tué 11 Juifs dans leur synagogue pendant Shabbat en 2018 à Pittsburgh, en Pennsylvanie, utilisait régulièrement ce réseau.

« Les électeurs juifs attendent des candidats qu’ils condamnent l’antisémitisme, qu’ils soient d’extrême-gauche ou d’extrême-droite, et qu’ils fuient ceux qui les tolèrent », a déclaré Matt Brooks, directeur exécutif de la Coalition juive républicaine, au Philadelphia Inquirer, jeudi.

« Nous demandons instamment à Doug Mastriano de mettre fin à son association avec Gab, un réseau social considéré à juste titre par les Juifs américains comme un cloaque du sectarisme et d’antisémitisme », a-t-il ajouté.

La Coalition juive républicaine s’est déjà prononcée contre des candidats qui défendent des opinions extrémistes, notamment lorsque les représentants Marjorie Taylor Greene et Paul Gosar ont pris la parole lors d’une conférence de blancs en février.

La coalition rejoint un large éventail de groupes et d’individus qui dénoncent Mastriano, qui a remporté la primaire républicaine en mai après avoir reçu le soutien des démocrates qui pensaient qu’il serait plus facile à battre que son rival plus modéré.

Il est toujours considéré comme un outsider pour les élections de novembre, mais il remonte dans les sondages contre Josh Shapiro, un démocrate juif qui est actuellement le procureur général de Pennsylvanie.

« Voici les faits : Doug Mastriano recrute des extrémistes sur Gab, la même plateforme de réseaux sociaux qui a permis au tueur de Tree of Life d’assassiner 11 personnes juives dans une synagogue de Pittsburgh », a posté Josh Shapiro sur les réseaux sociaux vendredi, un jour après qu’un ensemble de politiciens et de leaders communautaires ont tenu une conférence de presse à Pittsburgh pour dénoncer l’utilisation de Gab par Mastriano. « C’est loin d’être normal, et ne peut être considéré comme tel. Il est dangereux. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...