Rechercher

Des leggings « La liste de Schindler » entraînent une controverse sur internet

Les images du film sur la Shoah peuvent aussi être imprimées sur des jupes, des chaussettes, des T-shirts, des tasses à café, des étuis pour iPhone, des rideaux de douche...

Legging 'Liste de Schindler' en vente sur le site artisanal Redbubble. (Crédit: Capture d'écran via la JTA)
Legging 'Liste de Schindler' en vente sur le site artisanal Redbubble. (Crédit: Capture d'écran via la JTA)

JTA – C’est une façon de « Ne jamais oublier ».

Un vêtement est devenu viral cette semaine sur internet après qu’un comédien a posté, sur Twitter, la photo d’une paire de leggings ornés d’images de « La liste de Schindler », le drame réalisé en 1993 par Steven Spielberg sur la Shoah.

Sur le leggings, un imprimé artistique utilise des images des personnages du film. La « petite fille en rouge » y figure en bonne place, apparaissant debout sur les voies ferrées du camp de la mort d’Auschwitz.

Légèrement au-dessus d’elle, les visages de Liam Neeson, dans le rôle du propriétaire d’usine allemand Oskar Schindler ; de Ben Kingsley, dans le rôle de son employé juif Itzhak Stern ; et de Ralph Fiennes, dans le rôle de l’officier SS Amon Göth.

Elise Brown, qui n’est pas Juive, avait repéré les leggings dans un magasin Goodwill à Long Beach, en Californie, et en a publié une photo sur un compte Instagram nommé ThriftStoreArt.

Brown a également envoyé l’image à un ami comédien juif, qui a aidé la publication à se répandre sur Twitter. « Baby, qu’est-ce qui ne va pas ? Tu as à peine porté ton leggings Liste de Schindler », est-il écrit dans un post.

Le leggings semble provenir d’une vitrine virtuelle de Redbubble, un site Web qui permet aux utilisateurs de créer des illustrations que les acheteurs peuvent imprimer à la demande.

En plus des leggings, le design « Liste de Schindler » est proposé pour agrémenter des jupes, des chaussettes, des t-shirts, des tasses à café, des étuis pour iPhone, des rideaux de douche, des coussins et d’autres articles sur Redbubble, le tout via l’utilisateur « Angelbertran », qui en serait le concepteur et le vendeur.

L’utilisateur, qui, selon sa page de profil, habiterait aux États-Unis, présente en son nom plusieurs créations inspirées par la culture pop. « Angelbertran » n’a pas répondu à une demande de commentaire de la la part de JTA qui avait été soumise via Redbubble.

Ces créations sont courantes sur les sites d’artisans et elles sont généralement protégées par les lois sur les droits d’auteur en vertu des directives d’utilisation équitable. Qu’elles soient de bon goût est une autre question.

« La liste de Schindler » a récemment fait la une des journaux de plusieurs manières, pour différentes raisons. Oliwia Dabrowska, l’actrice polonaise qui avait joué la fillette en rouge quand elle était enfant, a utilisé son personnage pour défendre les réfugiés ukrainiens sur les réseaux sociaux. De plus, une chaîne publique belge s’est excusée, cette semaine, pour avoir parodié le film dans un court-métrage comique consacrée à une pénurie de biscuits qui pourrait être entraînée par la guerre en Ukraine.

Mimi Reinhard, la secrétaire juive qui avait tapé la liste des Juifs que Schindler cherchait à sauver, est décédée la semaine dernière à 107 ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...