Des membres d’une synagogue de New York iront au Bahreïn à l’invitation du roi
Rechercher

Des membres d’une synagogue de New York iront au Bahreïn à l’invitation du roi

La congrégation de Long Island du rabbin Marc Schneir, qui a visité le royaume en 2011, enverra une mission dans le pays arabe en 2018

Le roi de Bahreïn, Hamed ben Issa Al Khalifa, le 7 avril 2016. (Crédit : Département d'Etat américain/domaine public/WikiCommons)
Le roi de Bahreïn, Hamed ben Issa Al Khalifa, le 7 avril 2016. (Crédit : Département d'Etat américain/domaine public/WikiCommons)

Des membres d’une synagogue de New York vont se rendre au Bahreïn à l’invitation du roi du pays arabe insulaire.

La synagogue Hampton de Long Island se rendra dans le pays avant sa mission en Israël en début d’année prochaine, a annoncé son rabbin, Marc Schneir, pendant les offices des fêtes.

La synagogue de Westhampton Beach sera la première congrégation juive à visiter un pays arabe du Golfe persique, a précisé dans un communiqué sa présidente, Carol Levin.

Levin a précisé que la visite était organisée à l’invitation du roi Hamad ben Issa Al Khalifa et de la famille royale du Bahreïn. Schneir entretient depuis longtemps une relation avec le roi, et en 2011, il avait été le premier rabbin à être reçu au Palais royal, à Manama. Le royaume de Bahreïn soutient la Foundation for Ethnic Understanding du rabbin.

Le rabbin Marc Schneier pendant un évènement de lutte contre l'islamophobie dans un centre communautaire juif de Manhattan, à New York, en mars 2012. (Crédit : JTA)
Le rabbin Marc Schneier pendant un évènement de lutte contre l’islamophobie dans un centre communautaire juif de Manhattan, à New York, en mars 2012. (Crédit : JTA)

Le Bahreïn est situé au large de la côte de l’Arabie saoudite. Il abrite une petite communauté juive.

Le gouvernement du Bahreïn, qui entretient depuis longtemps des relations avec la communauté juive américaine, aurait indiqué qu’il allait ouvrir ses relations avec Israël.

Le roi a été cité récemment par des responsables du Centre Simon Wiesenthal déclarant pendant leur visite dans le royaume en février qu’il ne voyait pas l’utilité du boycott d’Israël par la Ligue arabe.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...