Des militants ‘Code Pink’ posent près du mur Occidental
Rechercher

Des militants ‘Code Pink’ posent près du mur Occidental

Le mouvement américain Code Pink soutient la campagne de Boycott, Sanctions et Désinvestissement (BDS)

Pink Power : une marche des femmes pour la paix (Crédit : Brendan Themes from Minneapolis, USA/CC-SA 2.0)
Pink Power : une marche des femmes pour la paix (Crédit : Brendan Themes from Minneapolis, USA/CC-SA 2.0)

Des militants de Code Pink – un groupe américain de gauche qui agit pour mettre fin à l’engagement américain dans les guerres à travers le monde et qui soutient également la campagne de Boycott, Sanctions et Désinvestissement, un mouvement visant à contraindre financièrement Israël à se retirer des implantations en Cisjordanie – sont arrivés à Jérusalem et ont posé avec des affiches appelant au boycott de l’Etat juif près du mur Occidental, le site le plus saint du judaïsme.

Ariel Gold, une militante Code Pink, dont la photo de couverture de Facebook la montre tenant une pancarte disant « Les Juifs disent non à l’occupation », a tweeté et posté sur Facebook une image d’une autre militante qui tient une pancarte avec les mots « Boycott Israël » et « Code Pink » inscrits dessus.

« Les militants juifs américains de @CODEPINK déploient une bannière #BDS @au mur Occidental pendant cinq minutes, sont saisis par la sécurité #FreePalestine », a écrit Gold sur sa page Facebook.

Sur la page Facebook du groupe, une photo a été publiée qui aurait été prise l’extérieur d’un bâtiment, qui selon le site NRG hébreu, serait un bien immobilier des bureaux de l’agence Remax.

Là, les militants ont brandi une banderole avec les mots « Les Juifs américains soutiennent le BDS, Re/Max vend de l’apartheid. Arrêtez les colonies israéliennes ».

Preparing for multiple CODEPINK actions

Posted by CODEPINK: Women For Peace on Wednesday, 11 November 2015

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...