Des militants Kakhol lavan déposent un recours contre l’accord d’union
Rechercher

Des militants Kakhol lavan déposent un recours contre l’accord d’union

Certains militants envisageaient des poursuites civiles contre le numéro 2 de Kakhol lavan Gabi Ashkenazi, qui a poussé en faveur de l'accord avec le Likud

Benny Gantz, président du parti Kakhol lavan, a déposé son bulletin de vote dans un bureau de vote à Rosh Haayin le jour des élections, le 17 septembre 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)
Benny Gantz, président du parti Kakhol lavan, a déposé son bulletin de vote dans un bureau de vote à Rosh Haayin le jour des élections, le 17 septembre 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)

Environ 400 membres de la campagne, activistes et bénévoles de Kakhol lavan ont déposé un recours devant la Cour suprême contre l’accord de coalition signé par le parti avec le Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a rapporté la radio de l’armée.

« Nous accusons Benny Gantz de fraude et d’abus de confiance », a déclaré l’activiste Vered Amir à la chaîne de radio.

Elle a indiqué que le chef de Kakhol lavan avait trahi sa promesse de campagne de ne pas siéger dans un gouvernement dirigé par Netanyahu, à cause de sa mise en examen pour des affaires de corruption.

L’avocat Daniel Haklai, qui représente les activistes, a déclaré que certains envisageaient des poursuites civiles contre le numéro 2 de Kakhol lavan Gabi Ashkenazi, qui a poussé en faveur de l’accord avec le Likud.

La Cour suprême devait examiner cette semaine d’autres recours concernant l’accord de coalition, mais aussi des recours pour empêcher Netanyahu de former un accord de gouvernement à cause de ses déboires judiciaires.

A LIRE : Etat d’Israël vs. Netanyahu : détails de l’acte d’accusation du Premier ministre

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...