Des militants pro-Israël hués et interrompus dans une synagogue de New York
Rechercher

Des militants pro-Israël hués et interrompus dans une synagogue de New York

Bassem Eid, célèbre militant palestinien, a été agressé pendant l’incident ; la police a expulsé les perturbateurs mais n’en a arrêté aucun

Bassem Eid, à droite, tente de parler pendant qu'un perturbateur est repoussé de la scène après avoir tenté de l'agresser dans une synagogue de New York, le 26 octobre 2017. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
Bassem Eid, à droite, tente de parler pendant qu'un perturbateur est repoussé de la scène après avoir tenté de l'agresser dans une synagogue de New York, le 26 octobre 2017. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)

Des militants pro-israéliens ont été hués, et l’un d’eux agressé, par des militants pro-palestiniens pendant un évènement organisé jeudi dans une synagogue de New York.

L’évènement était organisé par Miluimnikim Bahazit (Réservistes sur le front), une ONG israélienne qui envoie des soldats réservistes israéliens et d’autres militants défendre Israël dans le monde entier, a annoncé vendredi la Deuxième chaîne israélienne. La chaîne n’a pas donné le nom de la synagogue.

Selon le reportage diffusé par la Deuxième chaîne, plusieurs militants pro-palestiniens ont réussi à cacher leur objectif quand ils sont arrivés dans la synagogue, avant de perturber l’évènement peu après son début.

Les Israéliens étaient venus aux Etats-Unis souligner la contribution des Israéliens non juifs, comme les Druzes et les Bédouins, à l’armée israélienne.

Une vidéo de la Deuxième chaîne montre un militant pro-palestinien demander à un orateur israélien (non visible à l’image) : « qu’est-ce qui vous fait tuer un enfant ? »

« Ils ont commencé par poser des questions. Mais quand ils n’ont pas aimé nos réponses, ils ont commencé à crier, à nous injurier dans toutes les langues imaginables, dans la synagogue », a dit Amit Deri, le directeur général de l’ONG.

L’un des militants pro-palestiniens, a dit Deri, s’est jeté sur Bassem Eid, l’un des fondateurs de l’association de défense des droits de l’Homme B’Tselem et militant palestinien qui parle fréquemment des abus de l’Autorité palestinienne. « Nous avons littéralement arraché [le militant] qui est en lui », a dit Deri.

Après quelques minutes, la police est arrivée et a expulsé les perturbateurs de la synagogue.

L’un d’eux a dit aux policiers de New York, « ici ce n’est pas Israël. Vous ne pouvez pas simplement arrêter quelqu’un. »

« Ce qui est ahurissant autour de cet incident », a dit Deri, c’est que, « au final, la police a effectivement fait un bon travail et les a expulsés, mais personne n’a été arrêté. Et ces types sont déjà libres, après avoir ruiné notre évènement. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...