Des missiles ont été tirés depuis un navire israélien sans équipage – une première
Rechercher

Des missiles ont été tirés depuis un navire israélien sans équipage – une première

Le constructeur Rafael décrit cette réussite comme une preuve que les bateaux contrôlés à distance sont un outil potentiel pour la sécurité navale

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un navire sans équipage de la marine israélienne effectue un tir d'essai au large des côtes d'Ashkelon le 7 mars 2017. (Crédit : porte -parole de l'armée)
Un navire sans équipage de la marine israélienne effectue un tir d'essai au large des côtes d'Ashkelon le 7 mars 2017. (Crédit : porte -parole de l'armée)

Pour la première fois, un missile a été tiré depuis un navire sans équipage, contrôlé à distance, durant un exercice, selon le constructeur Rafael Advanced Defense Systems mardi.

Les missiles ont été tirés par une nouvelle version de la série « Protector » de navires sans équipage du constructeur Rafael, qui, jusqu’à maintenant, ne pouvait tirer qu’avec de petites armes à feu.

Le navire sans équipage à lancé des missile Spike, un missile téléguidé conçu par le constructeur Rafael. Ils auraient atteint leurs cibles avec succès durant les essais.

Ces essais ont eu lieu au large de la côte d’Ashkelon par le 916e escadron de la marine israélienne, qui opère au large des côtes de Gaza.

L’armée israélienne dispose actuellement d’une petite flotte de navires « Protector », qui sont utilisés pour compléter le travail des bateaux de patrouilles autour du littoral israélien.

La version prototype du « Protector » est appelé « Sea Knight » (chevalier de la mer) par la marine israélienne.

Certains navires sans équipage de la marine sont équipés de mitrailleuses et de canons à eau, qui sont contrôlés à distance, depuis la côte ou depuis des bateaux à proximité.

« Les essais de tirs montrent toutes les capacités et applications du Protector », a déclaré Moshe Elazar, directeur du Land and Naval Systems Division pour le constructeur Rafael.

La marine israélienne, qui se concentrait exclusivement sur la protection des côtes israéliennes, a reçu récemment la mission de défendre les puits de pétroles naturels du pays, qui ont besoin de davantage de ressources et de nouvelles stratégies.

Selon le constructeur Rafael, la nouvelle version de missile de tir du navire sans équipage peut aussi aider sur le front.

« Ces atouts sont exposés au sabotage et au terrorisme, et les dégâts qui peuvent être infligés peuvent se révéler tragiques. Les capacités du Protector sont un multiplicateur de force important pour les marines, peut être dissuasif, et enfin permet de neutraliser la menace », a expliqué Elazar.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...