Des monuments à la mémoire de l’Holocauste vandalisés en Grèce
Rechercher

Des monuments à la mémoire de l’Holocauste vandalisés en Grèce

La plaque de marbre à Kavala a été écrasée avec des marteaux, tandis que le monument à Arta a été dégradé par des graffitis

Vue sur Athènes, en Grèce (Crédit : CC BY-SA Titanas, Flickr)
Vue sur Athènes, en Grèce (Crédit : CC BY-SA Titanas, Flickr)

Deux monuments à la mémoire de l’Holocauste ont été vandalisés en Grèce

À Kavala, une ville du nord de la Grèce, le plaque de marbre a été brisée par des marteaux mercredi soir, a rapporté le quotidien d’Athènes Ekathimerini. Il n’y a pas de suspects.

Le monument dévoilé il y a environ un an commémore les 1 484 juifs de la ville qui ont été tués dans les camps de la mort nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

« Tout acte de vandalisme sur un monument ouvre une nouvelle blessure au regard de l’histoire et de la culture de Kavala, une communauté qui a toujours été ouverte, toujours tolérante et respectueuse d’autres cultures et religions », a déclaré l’autorité municipale dans une déclaration, selon Ekathimerini.

Quelques jours plus tôt, un mémorial à Arta, dans le nord-ouest de la Grèce, a été vandalisé avec de la peinture et l’aphorisme « Yolo », [you only live once] vous ne vivez qu’une seule fois.

L’attaque a eu lieu plusieurs jours après que la communauté a tenu une cérémonie pour se souvenir de sa communauté juive d’avant l’Holocauste. En 1944, quelque 352 juifs de la ville furent arrêtés. La plupart furent finalement envoyés à Auschwitz et à la mort.

« Il est évident qu’il y a encore des gens troublés par leurs concitoyens juifs même si ceux-ci sont morts. Ils ne peuvent tolérer même leur mémoire », a déclaré le Conseil central des communautés juives en Grèce dans un communiqué.

« Nous sommes convaincus que la municipalité d’Arta et la grande majorité de ses citoyens ne permettront pas la profanation de la mémoire par quelques obscurantismes nostalgiques qui visent vulgairement à tacher l’image de la ville. Nous sommes également convaincus que bientôt le monument se tiendra à nouveau pour remplir son objectif : rappeler aux visiteurs l’atrocité qui a conduit à l’anéantissement des Juifs d’Arta simplement parce qu’ils étaient juifs et à réveiller la société sur le fait qu’un malheur absolu pourrait se reproduire à moins que nous préservions avec force nos principes démocratiques et humanitaires ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...