Rechercher

Des orthodoxes américains soutiennent financièrement les réfugiés ukrainiens

Coordonné par la branche américaine d'Agudath Israël, l'élan de générosité aurait d'ores et déjà permis de réunir près de deux millions de dollars

Un enfant choisit des jouets à proximité d'un point de dons de vêtements, alors que les réfugiés fuyant la guerre en Ukraine arrivent au point de passage Medyka à la frontière avec la Pologne, le 28 fevrier 2022. (AP Photo/Visar Kryeziu)
Un enfant choisit des jouets à proximité d'un point de dons de vêtements, alors que les réfugiés fuyant la guerre en Ukraine arrivent au point de passage Medyka à la frontière avec la Pologne, le 28 fevrier 2022. (AP Photo/Visar Kryeziu)

En réaction à la guerre en Ukraine, les Juifs orthodoxes des États-Unis ont lancé une collecté des fonds, organisé des séances de prière et auvert leur foyer aux réfugiés, a expliqué le rabbin Labish Becker, directeur exécutif de la branche Agudath Israël en Amérique.

L’organisation et ses partenaires ont tenu une réunion avec plus de 200 rabbins à travers les États-Unis afin de coordonner une réponse dès le premier jour de la guerre. Elle a mené campagne dans les synagogues ainsi qu’en ligne, pour collecter des fonds.

Elle a travaillé avec d’autres organisations sur le terrain, en Ukraine, pour faciliter les évacuations, en distribuant des fonds et en travaillant avec des personnes bien placées à Washington pour toutes les questions liées aux passages frontaliers.

« Des gens appellent pour ouvrir leur maison aux réfugiés, en disant : « venez et restez aussi longtemps que vous le souhaitez » », a-t-il raconté.

De nombreux dirigeants communautaires, en partenariat avec Agudath Israël collectent des fonds, et s’il est difficile de connaître le montant exact, il s’agirait à ce jour de plus de 2 millions de dollars, a-t-il Becker.

« Je pense que chaque Juif se sent responsable et veut aider », a-t-il noté.
« Nous sommes impressionnés par le nombre de personnes, quelle que soir leur situation, qui ont fait des dons. »

« [Dans] toutes les [synagogues] où je suis allé, tout le monde dit [des psaumes], tout le monde [prie] », a-t-il conclu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...