Des peintures d’Hitler vendues aux enchères à Nuremberg
Rechercher

Des peintures d’Hitler vendues aux enchères à Nuremberg

Des aquarelles médiocres que le dictateur allemand avait peintes dans sa jeunesse devraient se vendre pour des centaines de milliers d'euros

Oeuvre de jeunesse d'Adolf Hitler (Autorisation)
Oeuvre de jeunesse d'Adolf Hitler (Autorisation)

Une collection de peintures d’Adolf Hitler est mise aux enchères à Nuremberg, en Allemagne, et devrait être vendue pour des centaines de milliers de dollars, ont rapporté les médias britanniques.
 
Seize œuvres d’art créées par le dictateur allemand dans sa jeunesse vont être vendues la semaine prochaine aux enchères, selon le Times.

La collection comprend des aquarelles représentant des villes, des châteaux et des scènes de la campagne, ainsi que plusieurs natures mortes.

En juin dernier, des aquarelles et dessins du leader nazi avaient été vendues aux enchères en Allemagne pour près de 400 000 euros.

La plus chère était une peinture du château de Neuschwanstein du roi Louis II de Bavière, maintenant un pôle d’attraction touristique, qui a été acquise par un acheteur chinois pour 100 000 euros. Une nature morte d’œillets a changé de mains pour 73 000 euros.

Parmi les enchérisseurs il y avait des investisseurs privés en provenance du Brésil, des Emirats Arabes Unis, de France et d’Allemagne elle-même.

Un tableau, "La cour de la vieille résidence à Munich," peint par jeune Adolf Hitler, jeune,  avant qu'il ne se lance dans la politique (Domaine public)
Un tableau, « La cour de la vieille résidence à Munich, » peint par jeune Adolf Hitler, jeune, avant qu’il ne se lance dans la politique (Domaine public)

Jeune peintre en herbe, Hitler avait voulu étudier à l’Académie des Arts de Vienne, mais sa candidature a été rejetée. Il a cependant continué à peindre, recopiant des images de cartes postales qu’il vendait aux touristes.

Les experts considèrent que son travail est de qualité médiocre.

L’Allemagne permet de vendre aux enchères des peintures de l’ancien chef nazi à condition que n’y figurent pas des symboles interdits.

L’AFP a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...