Rechercher

Des représentants du Maccabi Haifa visitent la communauté juive d’Athènes

Avant de remporter un match de qualification, l'UEFA et les responsables ont visité des synagogues et le mémorial de la Shoah

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Les joueurs du Maccabi Haïfa célèbrent un but lors d'un match de Premier League israélienne entre le Beitar Jérusalem et le Maccabi Haïfa au Teddy Stadium de Jérusalem, le 7 juillet 2020. (Crédit : Flash90)
Les joueurs du Maccabi Haïfa célèbrent un but lors d'un match de Premier League israélienne entre le Beitar Jérusalem et le Maccabi Haïfa au Teddy Stadium de Jérusalem, le 7 juillet 2020. (Crédit : Flash90)

L’équipe de football Maccabi Haifa était à Athènes, en Grèce, pour un match de qualification pour la Ligue des champions de l’UEFA qu’elle a remporté 4-0 contre l’Olympiacos F.C. mercredi, mais une délégation de l’équipe a d’abord passé du temps avec les membres de la communauté juive de la ville.

De hauts responsables du Maccabi Haifa ont visité les deux synagogues d’Athènes et ont déposé une gerbe au mémorial de la ville dédié aux victimes juives de la Shoah en Grèce.

Plusieurs représentants du club, emmenés par le PDG de l’équipe, Itzik Ovadia, ont écouté Emmy Mekiou, survivante de la Shoah, au cours d’une courte cérémonie au mémorial.

Lorsqu’elle était enfant, Emmy Mekiou s’est cachée des nazis avec sa famille à Athènes.

« Pour nous, il est très important que vous ayez pris le temps de venir visiter notre communauté », a déclaré Mme Mekiou, ajoutant qu’elle s’adresse à des groupes et à des écoles pour raconter son histoire, afin de s’assurer que la haine et les crimes du passé ne se répéteront plus jamais.

Zvi Wizner, membre du conseil d’administration du Maccabi Haifa, dont un parent est un survivant sauvé par Oskar Schindler, a déclaré que la préservation de la mémoire de la Shoah et la création d’un lien fort avec les communautés juives de la diaspora sont des principes fondamentaux du Maccabi Haifa.

« En tant qu’enfant de survivants, il est essentiel que l’équipe utilise sa plateforme pour établir des relations avec les communautés juives », a déclaré Wizner. « Nous voulons amplifier les voix de ceux qui ont persévéré pendant les années de la Shoah. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...