Des Samaritains revoient un ancien rouleau de la Torah volé en 1995
Rechercher

Des Samaritains revoient un ancien rouleau de la Torah volé en 1995

Le parchemin a été retrouvé lors d’une fouille de routine des douanes qui contrôlaient un voyageur quittant Israël pour la Jordanie par le point de passage d’Allenby

Des Samaritains prient pendant un pèlerinage célébrant la fête de Pessah sur le mont  Gerizim aux abords de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 11 mai 2012 (Crédit : Yonatan Sindel/ Flash90/File)
Des Samaritains prient pendant un pèlerinage célébrant la fête de Pessah sur le mont Gerizim aux abords de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 11 mai 2012 (Crédit : Yonatan Sindel/ Flash90/File)

Plus de 20 ans après le vol d’anciens rouleaux de la Torah d’une synagogue samaritaine à Naplouse, l’Autorité des Antiquités d’Israël (IAA) a retrouvé une page d’un objet perdu et a appelé ses propriétaires à la consulter.

Le morceau de parchemin a été retrouvé plus tôt cette année lors d’une inspection des douanes. Il provenait de rouleaux de Torah du 14e siècle qui ont été volés en 1995 à un lieu de culte appartenant aux Samaritains – une communauté de quelques centaines de fidèles qui suivent une religion d’Abraham très proche du judaïsme.

Le parchemin a été retrouvé lors d’un contrôle de sécurité de routine d’un voyageur qui voulait quitter Israël pour la Jordanie à travers le point de passage d’Allenvy, selon un article du site d’information Kipa publié mercredi.

La semaine dernière, Uri Mendes, l’assistant en chef de l’organisme de l’Administration civile qui gère la Cisjordanie, a montré le parchemin retrouvé aux dirigeants de la communauté samaritaine. Selon eux, le parchemin de la Torah refléterait les pratiques des anciens israélites avant l’exil de Babylone.

« C’est un jour qui combine joie et tristesse », a déclaré Yefet Cohen, le chef de la communauté, à Kipa. « La tristesse de ce qui est arrivé au reste du rouleau, dont des parties sont maintenant éparpillées dans le monde, et la joie d’avoir pu au moins en voir une partie ».

On pense que le rouleau a été écrit en 1362 par le savant Avishua ben Pinchas.

Yossi Dagan, le chef de Conseil régional de Samarie en Cisjordanie, a appelé à rendre la page à la communauté samaritaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...