Des scientifiques de l’université Hébraïque pressentis pour le prix Nobel
Rechercher

Des scientifiques de l’université Hébraïque pressentis pour le prix Nobel

La prestigieuse université de Columbia a récompensé Howard Cedar et Aharon Razin pour leurs travaux dans le domaine de l’épigénétique

Howard Cedar et Aharon Razin (g) (Crédit : autorisation université Hébraïque de Jérusalem)
Howard Cedar et Aharon Razin (g) (Crédit : autorisation université Hébraïque de Jérusalem)

Deux professeurs de l’Université de Jérusalem, considérés comme des pionniers dans le monde de l’épigénétique se sont vus décerner un prix, souvent annonciateur d’un prix Nobel.

Quarante-trois des lauréats du Prix Horvitz ont gagné le prix Nobel.

Les travaux de Cedar et Razin ont fortement influencé l’épigénétique.

L’épigénétique est la discipline de la biologie qui étudie les mécanismes moléculaires qui modulent l’expression du patrimoine génétique sans en modifier le code.

Les recherches de Felsenfeld ont permis d’expliquer comment la chromatine, une association d’ADN et de protéines, régule l’expression du patrimoine génétique.

Lee Goldman, directeur général du Centre Médical de l’université de Columbia, s’est exprimé lors d’un communiqué de presse : « Ces trois scientifiques ont fait progresser notre compréhension de la régulation génétique et ce qui arrive quand le processus ne fonctionne pas correctement. Nous avons là des découvertes médicales fondamentales qui peuvent nous conduire à la conception de traitements novateurs pour certaines maladies. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...