Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Des sénateurs américains disent qu’ils vont agir contre la décision de la CPI

Antony Blinken indique que la Maison Blanche contribuera aux travaux du Congrès américain pour réagir à la décision de la Cour pénale internationale

Le sénateur démocrate Ben Cardin, du Maryland, assiste à une conférence de presse au Capitole à Washington, le 27 avril 2023. (AP Photo/J. Scott Applewhite, fichier)
Le sénateur démocrate Ben Cardin, du Maryland, assiste à une conférence de presse au Capitole à Washington, le 27 avril 2023. (AP Photo/J. Scott Applewhite, fichier)

Une coalition bi-partisane de sénateurs américains a annoncé son intention de prendre des mesures contre la Cour pénale internationale (CPI) suite à la décision de son procureur en chef de demander l’émission de mandats d’arrêt internationaux à l’encontre du Premier ministre Benjamin Netanyahu et de son ministre de la Défense, Yoav Gallant.

« Nous allons œuvrer ensemble, de manière bi-partisane, pour nous opposer vigoureusement aux mesures prises par la CPI à l’encontre de notre allié, Israël, et prendre les mesures appropriées pour aider Israël et prémunir les personnels américains de futures actions de la CPI », peut-on lire dans une déclaration conjointe des Démocrates Ben Cardin (président de la commission des relations étrangères), Richard Blumenthal, Jeanne Shaheen et John Fetterman associés aux Républicains Lindsey Graham, Jim Risch, Katie Britt et John Thune.

Les Républicains de la Chambre souhaitent faire adopter une loi pour sanctionner les responsables de la CPI impliqués dans ces mesures défavorables à Israël. Elle est susceptible d’être adoptée malgré un chemin semé d’embûches dans un Sénat contrôlé par les Démocrates.

L’administration Biden avait jusque-là rompu avec la politique de mise au ban de la CPI, caractéristique du mandat de l’ex-président Donald Trump. Le président américain Joe Biden a toutefois eu des mots très durs concernant les mesures prises par La Haye à l’encontre d’Israël.

Illustration : Le Secrétaire d’État américain Antony Blinken s’exprimant lors de la conférence RSA, à San Francisco, le 6 mai 2024. (Crédit : Jeff Chiu/AP)

Le Secrétaire d’État américain Antony Blinken avait déclaré plus tôt, lors d’un témoignage devant le Congrès mardi, que l’administration [Biden] était disposée à travailler avec le Congrès « sur une base bi-partisane pour trouver une réponse appropriée » aux mesures prises par la CPI contre Israël.

C’est à l’occasion d’une audition devant la commission sénatoriale des Affaires étrangères que Blinken a qualifié cette décision de « profondément erronée », et qui était de nature à obérer les chances de parvenir à un accord sur la question des otages et du cessez-le-feu.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.