Des soldats enfreignent les règles de distanciation au siège de l’armée
Rechercher

Des soldats enfreignent les règles de distanciation au siège de l’armée

L'armée qualifie "d'irrégulier" l'incident survenu à la base de Kirya à Tel-Aviv, au cours duquel des troupes ne respectaient pas la réglementation sanitaire

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats ont été vus dans une cafétéria violant ouvertement les règles de distanciation physique au quartier général de l’armée israélienne de Kirya à Tel-Aviv cette semaine, dans des images reçues par le Times of Israel.

Interrogés à ce sujet, les militaires ont qualifié l’incident « d’irrégulier » et assuré qu’ils renforceraient la surveillance afin d’empêcher de nouvelles violations de leurs restrictions en matière de coronavirus.

La vidéo (ci-dessus) a été prise dans l’un des réfectoires de la base de Kirya, au centre de Tel-Aviv. On peut y voir des soldats se tenant à proximité les uns des autres alors qu’ils font la queue pour choisir leur repas.

Des soldats israéliens portent le masque à un barrage routier à Tel Aviv, pendant le confinement national dû à la crise du coronavirus, le 19 septembre 2020 (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

« L’incident vu dans la vidéo est irrégulier. La surveillance a ainsi été renforcée dans le but de préserver la santé des militaires », a assuré Tsahal dans un communiqué.

L’armée a également noté que, bien qu’il y ait eu des violations des directives de distanciation, les troupes sont autorisées à manger aux tables des réfectoires grâce à des séparateurs en plastique placés entre chaque siège.

Cependant, dans les images, on voit que ces séparateurs ne sont pas utilisés comme il se doit.

Les vidéos ont été envoyées au Times of Israel par une personne de la base qui ne souhaitait pas être identifiée.

L’armée a constaté une légère augmentation du nombre de cas de coronavirus dans ses rangs ces derniers jours.

Après une importante épidémie le mois dernier, au cours de laquelle plus de 1 400 militaires ont été confirmés comme porteurs de la maladie, l’armée a maîtrisé les taux d’infection ces derniers jours.

Lundi, Tsahal a fait état du plus faible nombre de cas confirmés depuis des mois – 90 – parmi les soldats, les officiers, les réservistes et les employés civils. Un militaire était dans un état modéré lundi, tandis que les autres présentaient des symptômes légers, selon l’armée.

Cependant, une légère hausse a été constatée les deux jours suivants, avec 26 nouveaux cas confirmés à partir de mercredi. En outre, 1 547 militaires sont en quarantaine, selon l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...