Des soldats israéliens infiltrés arrêtés par la police de l’AP à Naplouse
Rechercher

Des soldats israéliens infiltrés arrêtés par la police de l’AP à Naplouse

Les soldats de l’unité d’élite Duvdevan ont été exposés pendant leur mission dans le nord de la Cisjordanie avant d’être libérés

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Soldats  de l'unité d'élite Duvdevan en Cisjordanie. Photographie non datée. Illustration. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
Soldats de l'unité d'élite Duvdevan en Cisjordanie. Photographie non datée. Illustration. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)

Deux soldats d’une unité d’élite de l’armée israélienne, l’unité Duvdevan, ont été arrêtés samedi soir par la police de l’Autorité palestinienne (AP) à Naplouse avant d’être libérés, ont indiqué des responsables.

Les deux soldats étaient apparemment en mission d’infiltration dans la ville du nord de la Cisjordanie quand ils ont été découverts par la police de l’AP, a annoncé l’armée.

Quand les soldats ont été arrêtés par les forces de l’AP, ils ont été emmenés au poste de police de Naplouse pour une « vérification », a ajouté l’armée.

Peu après, ils ont été remis à l’armée israélienne, avec l’aide du Coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) du ministère de la Défense, ont déclaré des responsables militaires.

Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux semblent montrer que les soldats ont été arrêtés par les forces de l’AP alors qu’ils tentaient de passer un checkpoint palestinien dans la ville.

Selon la radio militaire, les soldats et les policiers ont échangé des coups, mais aucun d’entre eux n’a été sérieusement blessé.

Un porte-parole de l’armée a déclaré que les détails de l’incident faisaient toujours l’objet d’une enquête.

Ce type d’incident n’est pas fréquent. Des soldats israéliens sont parfois extraits d’un village palestinien par les services de sécurité de l’AP, mais généralement après être entrés par erreur dans la zone, et non pendant une mission.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...