Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Des Stolpersteine vandalisées en Allemagne avec des messages antisémites

"Les Juifs sont des criminels" a été inscrit sur des pierres en laiton à Weimar ; cette phrase avait déjà été utilisée dans des actes de vandalisme l'an dernier, des incidents liés ?

Une rose est placée près de Stolpersteine fraîchement polies commémorant les personnes, pour la plupart juives, déportées et tuées par les nazis, à Berlin, en Allemagne, le 8 novembre 2023. Illustration (Crédit : Markus Schreiber/AP)
Une rose est placée près de Stolpersteine fraîchement polies commémorant les personnes, pour la plupart juives, déportées et tuées par les nazis, à Berlin, en Allemagne, le 8 novembre 2023. Illustration (Crédit : Markus Schreiber/AP)

Au moins sept pierres commémorant les Juifs morts pendant la Shoah ont été vandalisées avec des messages antisémites dans la ville allemande de Weimar, selon un article de la presse locale.

Le quotidien Thuringer Allgemeine rapporte que des inscriptions « Les Juifs sont des criminels » ont été gravées sur les « Stolpersteine » (pierres en laiton), qui sont encastrées dans les trottoirs de la ville pour marquer les maisons ayant appartenu à des Juifs locaux.

L’article souligne que la même phrase a été inscrite sur des affiches annonçant le festival Achava de la communauté juive et sur d’autres pierres commémoratives l’année dernière.

Un lien semble exister entre ces deux incidents, poursuit l’article, bien que la police n’ait pas encore trouvé de preuves suffisantes pour le confirmer.

Les incidents antisémites se sont multipliés dans le monde entier depuis que le groupe terroriste palestinien du Hamas a attaqué Israël le 7 octobre, assassinant près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et enlevant 251 personnes, ce qui a déclenché la campagne militaire d’Israël dans la bande de Gaza.

L’agence allemande de renseignement intérieur a déclaré mardi qu’il y avait eu une forte augmentation des crimes antisémites en 2023, qui sont passés de 33 l’année précédente à 492 – la grande majorité d’entre eux ayant été commis après le 7 octobre.

Selon le RIAS, le centre de recherche et d’information sur l’antisémitisme basé à Berlin, ces chiffres seraient encore plus élevés : 994 incidents antisémites auraient été enregistrés au cours du seul premier mois de la guerre entre Israël et le Hamas. Ces incidents comprennent des agressions physiques, des menaces, des graffitis et des insultes antisémites entendues.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.