Rechercher

Des supporters de la Juventus accusés de saluts nazis et d’actes racistes à Paris

Les autorités françaises ont arrêté 4 supporters de l'équipe italienne, qui sont notamment accusés d'avoir fait des bruits de singe lors du match contre le PSG

L'attaquant brésilien Neymar du Paris Saint-Germain et le défenseur brésilien Bremer de la Juventus lors du match de football aller du groupe H de l'UEFA Champions League opposant le Paris Saint-Germain (PSG) à la Juventus au Parc des Princes, à Paris, le 6 septembre 2022. (Crédit : Anne-Christine Poujoulat/AFP)
L'attaquant brésilien Neymar du Paris Saint-Germain et le défenseur brésilien Bremer de la Juventus lors du match de football aller du groupe H de l'UEFA Champions League opposant le Paris Saint-Germain (PSG) à la Juventus au Parc des Princes, à Paris, le 6 septembre 2022. (Crédit : Anne-Christine Poujoulat/AFP)

Mardi soir, le club français du Paris Saint-Germain recevait les Italiens de la Juventus de Turin (2-1) au parc des Princes, à Paris, dans le cadre de la première journée de Ligue des champions pour le groupe H. Lors de la rencontre, certains supporters de la Juventus auraient fait des saluts nazis et des bruits de singe dans les tribunes. L’UEFA et les autorités françaises ont ainsi ouvert mercredi des enquêtes sur ces allégations.

Le parquet de Paris a déclaré avoir ouvert une enquête pour provocation publique présumée à la haine raciale après que la police a examiné une vidéo de surveillance et arrêté quatre supporters.

L’UEFA, organisatrice de la compétition, a elle déclaré avoir ouvert « une enquête disciplinaire concernant des allégations de comportement discriminatoire de la part de supporters de la Juventus ».

Selon les règles de l’UEFA, les clubs sont responsables de la conduite de leurs supporters dans les stades. Le club italien risque ainsi une sanction – notamment la fermeture d’une partie ou de la totalité de son stade pour un match de Ligue des champions, et le paiement d’une amende.

Plusieurs associations antiracistes, notamment SOS Racisme, ont exprimé leur indignation sur les réseaux sociaux suite au comportement des supporters italiens.

L’association a expliqué que « d’autres interpellations sont à venir dans les jours qui suivent » et a réclamé « une réaction forte des instances de football face à ces comportements qui, s’ils restent fort heureusement marginaux, demeurent trop fréquents dans les stades ».

La Juventus n’a pas commenté publiquement ces incidents.

Dans le même groupe de Ligue des champions, le groupe portugais du Benfica a battu mercredi le petit poucet du Maccabi Haifa.

Outre le Benfica, le club israélien rencontrera en extérieur et à domicile les clubs du PSG et de la Juventus dans les prochaines semaines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...