Des tirs en direction de Tsahal au milieu d’affrontements violents lors d’un raid nocturne
Rechercher

Des tirs en direction de Tsahal au milieu d’affrontements violents lors d’un raid nocturne

Les soldats ont affronté des barrages de pierres, des cocktails Molotov pendant l’opération de Qalandiya, selon l’armée ; 19 suspects de terrorisme arrêtés, y compris 4 membres du Hamas

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

La police des frontières israélienne et un soldat affrontent des Palestiniens au poste de contrôle de Qalandiya, le 24 Juillet, 2014. (Crédit : Issam Rimawi / FLASH90)
La police des frontières israélienne et un soldat affrontent des Palestiniens au poste de contrôle de Qalandiya, le 24 Juillet, 2014. (Crédit : Issam Rimawi / FLASH90)

Les troupes de l’armée israélienne se sont fait tirer dessus pendant des affrontements avec des manifestants palestiniens tôt jeudi matin, pendant un raid dans la ville de Qalandiya, en Cisjordanie au nord de Jérusalem.
Aucun soldat n’a été blessé dans l’incident, a déclaré l’armée dans un communiqué.

Selon les médias palestiniens, les forces de sécurité ont mené des raids dans des douzaines de maisons et de commerces de la ville, y compris au centre médical Rajh et au centre local des jeunes.

L’armée a déclaré que les soldats de la brigade Binyamin, incluant l’unité d’élite Duvdevan, ont arrêté deux suspects de terrorisme et saisi des réserves d’armes composées de couteaux, d’armes à feu et de munitions pendant l’opération mais ont affronté des protestations violentes de la part de jeunes palestiniens.

« L’opération a été accompagnée d’émeutes dans lesquelles des centaines de Palestiniens jetaient des pierres, des rochers, des cocktails Molotov et d’autres objets depuis les toits sur les forces de sécurité. Les soldats ont répondu par des mesures anti-émeutes non létales [qui peuvent inclure des balles en caoutchouc, du gaz lacrymogène, des cannons à eau] », est-il écrit dans le communiqué de l’armée.

Le raid intervient une nuit après que trois soldats aient été blessés par des tirs amis pendant une opération similaire à Qalandiya quand un assaillant a tenté de percuter les forces israéliennes avec son véhicule.

Les troupes ont ouvert le feu sur l’assaillant, le tuant sur les lieux mais blessant aussi des soldats se trouvant à proximité. Dans un deuxième incident, un autre conducteur a tenté d’écraser des soldats dans un camp de réfugiés. Il a également été tué. Aucun soldat n’a été blessé dans cette affaire.

Le raid de jeudi fait partie d’une série d’opérations nocturnes à travers la Cisjordanie. L’armée israélienne déclare qu’un total de 19 Palestiniens suspectés de terrorisme ont été arrêtés, y compris quatre hommes décrits comme des membres du Hamas. Dix des suspects arrêtés sont suspectés d’être directement impliqués dans les attaques récentes sur des civils et les forces de l’ordre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...