Des tracts antisémites retrouvés à Cornell
Rechercher

Des tracts antisémites retrouvés à Cornell

La présidente de l’université condamne ces tracts appelant les étudiants à “dire simplement non aux mensonges juifs”

Tracts antisémites découverts sur le campus de Cornell à Ithaca, dans l'état de New York, le 23 octobre 2017. (Crédit : autorisation du Cornell Daily Sun via JTA)
Tracts antisémites découverts sur le campus de Cornell à Ithaca, dans l'état de New York, le 23 octobre 2017. (Crédit : autorisation du Cornell Daily Sun via JTA)

Des tracts antisémites portant des symboles ressemblant à une croix gammée ont été découverts sur le campus de l’université de Cornell, dans l’état de New York.

Les affiches, qui indiquent « dites simplement non aux mensonges juifs ! » et appellent les étudiants à « rejoindre le gang blanc », ont été découvertes lundi matin et enlevées le même jour. Elles faisaient la promotion de la « Solar Cross Society », mais il n’existe pas d’organisation portant ce nom à Cornell, et cette société n’a pas de site internet.

La présidente de la célèbre université, Martha Pollack, a dénoncé ces tracts.

« Ceux qui sont responsables de ces tracts se cachent sous la couverture de l’anonymat, et les ont placardés pendant la nuit », a-t-elle dit dans un communiqué.

'université Cornell, dans l'état de New York. (Crédit: CC BY SA 2.0/Wikimedia Commons)
L’université Cornell, dans l’état de New York. (Crédit: CC BY SA 2.0/Wikimedia Commons)

« Peu importe qui ils sont, ils doivent se demander pourquoi ils ont choisi notre campus, parce que Cornell condamne ce message de haine ; nous le condamnons en tant qu’institution, et je sais, par mes nombreuses conversations, que des milliers de Cornelliens le déplorent aussi individuellement. »

La police a ouvert une enquête et a accru les patrouilles autour des bâtiments juifs du campus, a indiqué le Beit Hillel de Cornell dans un e-mail adressé à la communauté juive.

« Nous sommes très inquiets qu’une affiche de cette nature ait été placardée sur notre campus, puisque ces sentiments vont à l’encontre de l’esprit de diversité et de pluralisme que notre université travaille à faire respecter », a déclaré dans un communiqué le rabbin Ari Weiss, directeur exécutif du Hillel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...