Des véhicules de l’armée israélienne opèreraient au Liban
Rechercher

Des véhicules de l’armée israélienne opèreraient au Liban

Le Hezbollah indique que des bulldozers oeuvrent au-delà de la barrière de sécurité. L’armée israélienne n’a pas voulu faire de commentaire

La frontière entre Israël et le Liban, vue depuis la Galilée occidentale, en Israël, le 25 avril 2015. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
La frontière entre Israël et le Liban, vue depuis la Galilée occidentale, en Israël, le 25 avril 2015. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le Hezbollah a affirmé mercredi que des unités de l’armée israélienne ont traversé la frontière israélo-libanaise et qu’elles se livrent à des opérations au Liban, a rapporté la Dixième chaîne.

Selon le reportage, le Hezbollah aurait indiqué que des bulldozers de l’armée israélienne effectueraient des travaux à proximité de la frontière.

Des photos qui auraient été prises dans la zone montrent un bulldozer et des soldats, même si leur pays d’origine reste incertain.

L’armée israélienne n’a pas voulu commenter cette information.

https://twitter.com/news10/status/826724672385466369/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw

L’armée israélienne se livre occasionnellement à des travaux le long de la barrière frontalière, notamment du côté libanais.

Le 26 octobre, un soldat israélien avait été légèrement blessé par des tirs venant du Liban tandis qu’il était en service dans le nord d’Israël.

Les tirs provenaient d’un véhicule qui passait de l’autre côté de la frontière, selon l’armée israélienne. Les soldats israéliens travaillaient à la défense le long de la frontière lorsqu’ils avaient essuyé des tirs à proximité de Reches Ramim, au sud-ouest de Kiryat Shmona, avait expliqué l’armée.

Les militaires libanais avaient démenti ces tirs, disant à l’agence d’information gouvernementale NNA que “les affirmations parues dans certains medias de l’ennemi sioniste – ce qui signifie Israël- n’ont aucune vérité, à savoir qu’un soldat aurait été visé par des tirs depuis une voiture qui se trouvait du côté libanais ».

Le soldat blessé avait été pris en charge dans un hôpital situé à proximité.

Le Hezbollah, une organisation terroriste mandataire de l’Iran, conserve un important arsenal, qui contient des centaines de milliers de roquettes destinées à frapper Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...