Deux athlètes israéliennes en finales de leurs disciplines à Tokyo
Rechercher
JO TOKYO 2020

Deux athlètes israéliennes en finales de leurs disciplines à Tokyo

La coureuse Selamawit Teferi a établi un nouveau record pour son pays sur 5 000 mètres et Hanna Knyazyeva-Minenko a fini 5e lors de l'épreuve initiale du saut en longueur

L'Israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko, au saut en longueur, à gauche, et sa compatriote, la coureuse  Selamawit Teferi, à droite, lors des Jeux Olympiques de Tokyo, le 30 juillet 2021. (Crédit : Comité olympique israélien)
L'Israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko, au saut en longueur, à gauche, et sa compatriote, la coureuse Selamawit Teferi, à droite, lors des Jeux Olympiques de Tokyo, le 30 juillet 2021. (Crédit : Comité olympique israélien)

L’Israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko et sa compatriote Selamawit Teferi se sont toutes deux qualifiées dans la journée de vendredi – au saut en longueur et à la course – pour les épreuves finales de leurs disciplines aux Jeux olympiques d’été qui ont actuellement lieu à Tokyo.

Teferi a établi un nouveau record pour le pays dans l’épreuve féminine du
5 000 mètres. Elle a fini huitième et intègre ainsi la série des finales.

Elle a couru la distance en 14 minutes, 53 secondes et 43 dixièmes, soit six secondes plus vite que le précédent record israélien qui avait été établi par Lonah Chemtai Salpeter.

Knyazyeva-Minenko, de son côté, a fait un saut de 14,36 mètres sur le sable lors de la série qualificative de triple saut. Elle se place cinquième et elle s’alignera lors de la finale de dimanche.

En natation, Meiron Cheruti s’est emparé de la 5e place lors de l’épreuve du 50 mètres nage libre vendredi et se hisse donc à la 17e place du classement général – un résultat qui l’empêche d’avancer en demi-finale.

Aviv Barzelay a terminé huitième à l’épreuve féminine du 200 mètres dos. Elle est à la 15e place du classement et elle n’accèdera pas à la finale.

L’Israélienne Aviv Barzelay plonge dans la piscine, lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020, le 30 juillet 2021. (Crédit : Comité olympique israélien)

Vendredi matin, les judokas Raz Hershko et Or Sasson ont été sortis du circuit des médailles après avoir été battus et éliminés.

La sprinteuse Diana Vaisman – qui a enregistré son record personnel de 11:27 au 100 mètres – a été vaincue par ses rivales des États-Unis, de Jamaïque et de Trinidad et Tobago. Elle termine à la quatrième place.

La navigatrice Shay Kakon finit cinquième de son épreuve de Laser Radial, vendredi – mais, 30e au classement, elle n’ira pas en finale et abandonne son rêve de médaille.

Ces résultats signifient que la médaille de bronze remportée par Avishag Semberg au taekwondo, dans la catégorie féminine des moins de 49 kilos, samedi, reste la seule médaille remportée par Israël dans ces Jeux 2021 jusqu’à présent.

Les regards, dans le pays, sont tournés vers l’équipe de baseball qui affronte les Américains dans l’après-midi de vendredi (heure israélienne). Si les Israéliens perdent la rencontre de vendredi, l’équipe prendra alors part, la semaine prochaine, à un match de série éliminatoire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...