Deux dirigeants d’un journal canadien coupables de propagande haineuse
Rechercher

Deux dirigeants d’un journal canadien coupables de propagande haineuse

L'éditeur et le rédacteur en chef d'un petit journal local de Toronto avaient avoir publié des contenus encourageant le viol et niant la Shoah

Le parlement canadien à Ottawa. Illustration. (Crédit : MarcBruxelle/iStock)
Le parlement canadien à Ottawa. Illustration. (Crédit : MarcBruxelle/iStock)

L’éditeur et le rédacteur en chef d’un petit journal local de Toronto ont été reconnus coupables jeudi de propagande haineuse pour avoir publié des contenus encourageant le viol et niant la Shoah.

Le rédacteur en chef James Sears, 55 ans, et l’éditeur LeRoy St. Germaine, 77 ans, avaient invoqué pendant leur procès le caractère satirique du journal trimestriel gratuit Your Ward News.

Le juge a toutefois estimé que les deux hommes avaient « en toute connaissance de cause fait la promotion de la haine » dans leur publication, a confirmé à l’AFP un porte-parole du tribunal.

Une audience sur la peine est prévue le 26 avril. Ils sont passibles chacun d’une amende de 5 000 dollars canadiens (3 300 euros) et de six semaines d’emprisonnement.

« Jésus est avec nous et nous allons faire appel », a indiqué à la presse le rédacteur en chef à sa sortie du tribunal.

« J’ai beaucoup de mal à croire que ce que nous avons publié à propos des Juifs et des femmes, et qui provient en bonne partie de la Bible, soit considéré comme haineux au Canada », a-t-il ajouté.

« Nous sommes heureux de voir que justice a été faite et que Sears et St. Germaine ont été reconnus coupables de haine contre les femmes et des membres de la communauté juive », a réagi dans un communiqué la branche canadienne de l’organisation juive B’nai B’rith.

« Nous attendons avec impatience la sentence et nous espérons qu’elle sera à la hauteur du crime », a précisé Michael Mostyn, PDG de B’nai B’rith Canada.

En 2016, le gouvernement canadien avait interdit à la poste de livrer le trimestriel, distribué dans l’Est de Toronto.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...