Rechercher

Deux élus israéliens réclament plus de respect pour leur vie privée

Le président de la Knesset n'a pas l'intention d'empêcher les médias de documenter et de prendre des photos des activités des parlementaires sur le plancher de la Knesset

Le leader de l'opposition Benjamin Netanyahu est assis dans le plénum de la Knesset le 18 octobre 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le leader de l'opposition Benjamin Netanyahu est assis dans le plénum de la Knesset le 18 octobre 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Deux législateurs ont adressé mercredi une lettre au président de la Knesset, Mickey Levy, lui demandant de renforcer les mesures de protection de la vie privée dans le plénum, après que des journalistes ont réussi à prendre des photos de membres de la Knesset en pleine activité extra-parlementaire dans l’enceinte de la Knesset.

« Au cours des dernières semaines, nous avons été témoins d’un phénomène inapproprié qui se répète encore et encore : des membres de la Knesset sont photographiés à leur insu alors qu’ils se trouvent dans le plénum de la Knesset », ont écrit la députée travailliste Emilie Moatti et le député du parti du Sionisme religieux Ofir Sofer – des ennemis idéologiques déclarés – dans leur lettre à Levy.

« Les intérêts privés des membres de la Knesset et des ministres – ainsi que les questions relevant de leur domaine de travail qui sont parfois liées à des questions de sécurité nationale et des questions classifiées – doivent rester en leur seule possession, à moins qu’ils ne choisissent de les divulguer. »

La galerie où les journalistes et les photographes sont autorisés à s’asseoir surplombe le sol de la Knesset et offre une vue d’ensemble des activités de nombreux parlementaires, que cela plaise ou non aux législateurs.

Les députés ont souvent été aperçus en train de lire des livres, de jouer sur leur téléphone ou de regarder des matchs de sport lors de discussions et de débats animés, ainsi que lors de cérémonies officielles. Les activités et les machinations politiques des parlementaires ont également été rendues publiques à l’occasion, grâce au travail de reporters aux yeux de lynx munis de zooms.

La députée du Likud Keti Shitrit a récemment été surprise en train d’acheter des chaussures avec son téléphone, et le leader de l’opposition Benjamin Netanyahu a été aperçu au début du mois avec une note de sa femme lui offrant des suggestions pour un discours à venir.

Moatti, qui a été élue plus tôt cette année, et Sofer, qui est entré à la Knesset en 2019, ont écrit que parfois, lors des réunions de l’assemblée plénière, « les membres de la Knesset et les ministres sont obligés de traiter parfois de questions personnelles, ainsi que de préoccupations professionnelles. » Par conséquent, ils ont demandé à Levy « d’utiliser les outils [qu’il a à sa] disposition pour éradiquer ce phénomène. »

En réponse à l’article de Walla sur leur lettre, des sources du bureau de Levy ont déclaré que le président de la Knesset n’avait pas l’intention de changer la façon dont les journalistes et les photographes couvrent le plénum de la Knesset, « et les membres de la Knesset devraient intérioriser le fait que le plénum est filmé, exposé, et est entièrement ouvert au public. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...